Google Analytics: une semaine après l’installation.

J’ai installé Google Analytics sur le blog le 4 décembre. Ce n’est pas franchement un truc que je suis mais on m’a demandé si j’avais quelques connaissances en SEO. Je voulais confronter mes connaissances théoriques à un peu de pratique. Commencer par ce blog était le plus facile ;-)

Google AnalyticsTout d’abord, les lecteurs de Philippe ne sont pas ceux de Mascottus. C’est normal: les sujets traités ne sont pas les mêmes. Le sujet, la thématique d’un blog est plus importante que celui écrit. En tout cas pour la lecture.

Il y a moins de lecteurs ici qu’il n’y en avait sur Life 2.0 l’été dernier… mais, il y a aussi beaucoup moins de pages ici ;-)

Google Analytics

Les mots clés, ensuite. Ceux relatifs aux recherches par lesquelles les internautes arrivent ici. Des mots clés relatifs à Second Life ressortent. C’est drôle parce que je ne pensais que c’était ce sur quoi je bloguais principalement ici. Ces mots clés me font pensées aux listes Twitter dans lesquelles on se retrouve. Il s’agit de la façon dont on est perçu. Peu importe que ce soit à travers le prisme de résultats d’une recherche Google.

Je pars du principe que les internautes ont raison. Si ce qui est perçu majoritairement est un mot-clé minoritaire, c’est alors que le mot-clé est majoritaire. Vous suivez ? Dit autrement:

  • Règle n°1 : Le moteur de recherche a toujours raison.
  • Règle n°2: Si le moteur de recherche a tort, se reporter à la règle n°1.

Si le blogueur veut changer les mots-clés qui amènent des internautes, à lui de modifier l’écriture de ses billets (titres, URL, liens, etc.) et l’architecture de son blog pour un meilleur référencement.

Google AnalyticsEnfin, même s’il y a deux ou trois autres enseignements, ce qui me semble le plus important c’est que la majorité d’entre vous venez par Twitter, Netvibes, d’autres agrégateurs ou d’autres sites. Ca, franchement, j’apprécie énormément car cela signifie que vous ne me lisez pas tout à fait par hasard :-) Et si vous avez lu jusque là, c’est encore plus fort! :D Alors j’oublie vite ces chiffres et vais continuer à bloguer sur ce que j’ai envie d’écrire :-)

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply