.@bayrou tweete par défaut

Pierre-Olivier fait une jolie analyse des comptes Twitter de Nicolas Sarkozy et François Hollande. Son plus gros regret, me semble-t-il, est de ne pas savoir si et quand le candidat socialiste tweete lui-même, contrairement au candidat de droite.

Il y a deux façons d’afficher qu’on tweete soi-même :

  • Façon @NicolasSarkozy : « Mes tweets personnels seront signés – NS« 
  • Façon François @bayrou : « Quand mon équipe (@nousbayrou) ajoute un message, elle le signe ^CM.« 

Est-ce qu’il vaut mieux indiquer qu’on est soi-même ou que les autres indiquent qu’ils squattent le compte ? Dire que, par défaut, on ne tweete pas, est-ce dire que, du coup, la parole est rare et importante ? Que le candidat n’a pas le temps d’être tweetos « en vrai » (il a un boulot à côté…)? Pierre-Olivier note que les tweets signés sont les plus retweetés.

Indiquer que, par défaut, on tweete, sans avoir à signer, façon Bayrou, montre qu’on est un tweetos, me semble-t-il. C’est le cas du candidat MoDem, on le sait, depuis longtemps. Il tweete directement… mais est-ce que cela signifie qu’il n’a pas de travail à côté ?

Jean-Luc Mélenchon, lui, de son côté, ne laisse aucune place au doute : « JLM ne tweete pas en personne. » Au moins, c’est clair. Mais, en même temps, est-ce qu’il s’adresse aux catégories socio-professionnelles qui tweetent ?

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply