La Présidentielle est lancée et ça change la timeline. 1

Chinois causant politique - Honoré Daumier, 1843-1844

Chinois causant politique - Honoré Daumier, 1843-1844

A un an de l’élection présidentielle, l’arrestation puis l’inculpation pour tentative de viol, agression sexuelle et séquestration de Dominique Strauss-Kahn, la nuit dernière, ont été des coups de tonnerre.

Les informations sont largement commentées sur ma timeline, bien plus que la mort de Ben Laden à Abbottabad, j’ai l’impression. Est-ce que cela préfigure la prochaine année ? En tout cas, j’ai la sensation que cet électrochoc lance la campagne.

Que le patron du FMI soit coupable ou non, il ne pourra sans doute pas s’éloigner des Etats-Unis pendant que la justice va faire son travail. Cela remet en cause son travail au Fonds Monétaire, évidemment, mais aussi sa possible participation à la primaire socialiste et donc à l’élection présidentielle française. C’est à partir de là que les socialistes vont devoir choisir leur candidat-e.

Bref, la Présidentielle est lancée et on risque d’être assez rapidement submergés par des informations ou rumeurs de tous ordres, par les propos partisans ou par de la propagande.

Et si la politique ne m’intéresse pas plus que ça ?

Dans une optique de veille, pour rééquilibrer ma timeline, je me suis demandé, à titre individuel, si je devais unfollower, ne suivre que des personnes qui ne parlent que de Social Media (par exemple). Il est aussi possible, avec Tweetdeck, par exemple, de filtrer des hashtags.

Mais, je n’ai pas envie de suivre une timeline aseptisée. Là, aujourd’hui, il est question de politique, mais ce serait la même chose pour le sport, les émissions télé ou je ne sais quelle autre activité humaine. Sur Twitter, ce sont des gens que je suis, pas des robots ou des agrégateurs de flux humains. Et il se trouve que l’humanité se trouve aussi dans les aspérités, singularités des uns et des autres, même si on n’est pas d’accord avec eux ou que ce qu’ils disent ne nous intéresse pas tout le temps. Les gens ont des opinions, des avis, des valeurs, et c’est aussi pour cela que je les suis.

So, what ?

Rien, ou pas grand chose. La campagne va forcément modifier notre approche de Twitter et du Net parce que la campagne va se dérouler dessus. On trouvera sans doute des moyens pour s’en tenir plus ou moins éloigné… Mais il n’empêche que ceux qui publient beaucoup de liens, le font dans tous les domaines, politique compris, donc et il sera difficile de se couper de bonnes sources… ou de twitcopains ;-)

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “La Présidentielle est lancée et ça change la timeline.

  1. Reply Guillaume Mai 15,2011 18 h 55 min

    Je me suis tellement déconnecté ce weekend que je viens d’apprendre par ton blog des accusations de DSK… LOL !

Leave a Reply