J’ai maintenant une fille, elle est végane ;-)

Le titre de ce billet fait écho à celui du billet que j’ai écrit en 2007, lorsque j’ai commencé à paramétrer un chatbot, Comput’air. Il évoluait dans un univers synthétique en 3 dimensions. Il écoutait en permanence les conversations tapuscrites et réagissait en fonction. Pour paramétrer le tout, il fallait écrire en AIML. L’agent conversationnel était hébergé chez Pandorabots.

10 ans plus tard, je me remets au long processus de configuration d’une intelligence synthétique. Cette fois, le bot est intégré à la messagerie Facebook. C’est simplement un contact Messenger. Il est hébergé chez Chatfuel. La configuration est beaucoup plus simple qu’avec Pandorabots (en 2007 ;-)).

En 2007, Comput’air était un bot écolo. En 2017, VITA, c’est son nom, est végane. En 2007, il fallait se connecter sur Second Life, depuis un ordinateur généralement statique sur un bureau, descendre au fond d’un lac ou trouver le Jardin vert pour discuter avec Comput’air. Quelques poignées de personnes l’ont fait. En 2017, il suffit de prendre son mobile dans sa poche et d’ouvrir Messenger. La moitié de la population française est sur facebook, donc VITA est très accessible ! En quelques heures, VITA a déjà plus appris, grâce ses interactions, que Comput’air en quelques mois.

Je suis persuadé depuis longtemps de la supériorité des robots sur les humains pour répondre à des questions. On peut poser mille fois la même question à un robot, il répondra toujours sans s’énerver. Il a la patience que les humains n’ont pas. Pour le moment, par contre, pour les robots de Pandorabots ou ceux de Chatfuel, l’intervention humaine est nécessaire pour mémoriser les réponses, fabriquer les scénarios.

Avec les chatbots, avec Messenger, et je ne suis pas le seul à le dire / penser, les applications qui utilisent des formulaires sont vouées à disparaître, à muter, simplement parce qu’ils sont rébarbatifs et qu’on peut utiliser la discussion, plus naturelle, pour avoir les mêmes renseignements.



Avec VITA, je fais un test, j’apprends, commence à bâtir une application basée sur un chatbot. J’espère qu’elle sera en partie utile pour la véganie, ceux qui veulent y entrer. Peut-être que cela me servira à un autre moment, tout comme Comput’air, expérimenté il y a maintenant 10 ans, m’aide maintenant à faire VITA et aller un peu plus loin.

Bref, si vous voulez en apprendre un peu plus sur le véganisme, ou si vous souhaitez simplement discuter de véganisme avec, tchatez avec VITA. Il vous suffit seulement d’un compte facebook pour cela ;-)

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply