Pour le plaisir.

Pour Life 2.0, j’ai fait de la veille sur les univers virtuels et, il y a quelques temps, j’en discutais avec un chef d’entreprise, dans le cadre d’un entretien d’embauche. Il lui semblait impossible qu’on fit cela pour le plaisir, sans être rémunéré, juste pour offrir un service à d’autres.

Bien sûr, à faire de la veille, j’y trouve un intérêt, des satisfactions personnels:

  • Augmenter mes connaissances;
  • Les organiser;
  • Echanger avec d’autres personnes.

Dans le fait de bloguer, de passer du temps à cela, d’écrire, il y a sans doute quelque chose de narcissique. C’est son écriture, sa vision qu’on pose noir sur blanc. Globalement, l’économie du web est fait pour le plaisir. On partage pour ça, sinon cela n’aurait pas de sens.

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.