Snapchat pour s’informer.

Je ne sais pas si vous vous souvenez de Huis clos sur le Net, cette expérience de janvier 2010 où 5 journalistes se sont coupés du monde et n’ont eu accès à l’information que via facebook et, surtout, Twitter. C’est à ce moment là que les journalistes francophones sont passés de la défiance à l’intérêt pour Twitter. C’était il y a 6 ans.

Dans la lignée de cela, je me suis demandé si on pouvait aussi s’informer sur Snapchat. De fait, j’ai déjà eu des informations importantes sur l’application, comme la démission de la ministre de la Justice. C’est un utilisateur, fibretigre, qui l’avait mentionné.

En janvier 2015, Snapchat a lancé Discover. Cette partie permet d’accéder à des programmes éditorialisés, journaliers. Ils inventent clairement une autre façon de présenter l’information.

Discover

Le prix d’entrée ne permet pas à tous les médias « traditionnels » d’accéder à cette partie, exclusivement anglophone.

La partie Live est aussi intéressante puisque cela permet d’accéder à des événements planétaires, sélectionnés par l’équipe de Snapchat. La narration, faite d’histoires entremêlées, où l’on croit choisir, est une manière de rester actif face aux informations.

live

Mais, là, où ça devient bien plus intéressant à mon avis, c’est que les journalistes et journaux, magazines, commencent à arriver sur Snapchat et on peut les suivre comme n’importe lequel compte.

Voici une petite sélection de comptes que je suis, à la fois d’informations générales et techs, et qui me semblent inventer de nouvelles choses. Les liens renvoient vers les comptes sur l’application Snapchat.

[EN]

[FR]

  • cyberbougnat (pour de l’information locale auvergnate)
  • MetaMedia (sur les médias, par la prospective de France TV)

Il y a, là, déjà de quoi commencer à avoir un peu d’informations, même si c’est encore loin d’être satisfaisant.

Pour terminer ce billet, deux « règles » que je m’applique :

  1. Vous pouvez unfollower si le contenu ne vous plait pas (d’autant que, là, il ne s’agit pas de comptes personnels, à l’exception de cyberbougnat).
  2. Suivez des comptes lorsqu’on vous en recommande, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Au pire, il y a toujours la règle 1 ;)

Snapez bien !

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply