Ce n’est pas le travail qui est nomade, ce sont les gens.

Sortie dans l'espace

Petite réflexion en regardant les parcours des coworkeurs d’Etincelle : professionnellement variés, « atypiques ». Les gens ont voyagé : Russie, Isère, Reims, Monaco, Milan, Stuttgart, Berlin, Paris, etc. Certains travaillent avec d’autres continents, se déplacent pour des réunions, d’autres ont pour projet de s’installer sur un autre fuseau horaire.

Je n’avais pas regardé jusqu’à maintenant d’où venaient les personnes qui se retrouvaient dans un espace de coworking. Un coworkeur est actuellement absent parce qu’il est parti découvrir les pays baltes. Un espace de coworking – ou Etincelle – concentre des personnes qui voyagent, qui bougent.

Une coworkeuse était la semaine dernière juste là le temps de rechercher un appartement. Elle a continué de travailler comme elle le faisait à 500 km de là. Elle gérait les mêmes équipes. L’espace de coworking est un lieu de passage, un lieu convivial avec une communauté portéiforme, mouvante, avec des initiatives (en tout cas à Etincelle), ce n’est pas le travail qui est nomade, juste le travailleur. Nous ne tournons pas autour de la Terre une perceuse à la main ;-)

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply