Pages Facebook : l’affichage dépend du fan, plus de l’administrateur. 2

Utiliser facebook comme PageSur Facebook, l’affichage du flux d’actualité (la « home » personnalisée) dépend des interactions qu’on a avec nos « amis » ou les pages de marques. Si je vais plus souvent voir le profil d’Unetelle, par exemple, je verrais aussi, plus souvent des informations la concernant. Sans compter que je peux aussi masquer le flux de personnes ou communautés que je ne veux pas voir. Christophe Ramel l’a très bien expliqué, il y a quelques jours, en parlant du EdgeRank.

Cela a des incidences sur l’affichage des informations. En gros, lorsqu’on poste un statut, on ne sait pas quand il sera visible par les autres dans leur flux d’actualité. Cela peut être instantané, prendre un jour ou deux  ou ne jamais apparaître.

Ça, c’était pour les profils personnels, pour les « gens ». Mais, avec les nouvelles pages fans, c’est maintenant sur l’affichage du mur de la Page que l’EdgeRank (ou une adaptation aux pages) va jouer. Christophe le mentionne dans son article sur les nouvelles Fan-Pages :

parlons de la Wall View (…) : elle ne propose désormais plus les publications dans un ordre chronologique mais par pertinence (…). Il est donc possible d’avoir des messages vieux de plusieurs jours (de l’administrateur comme des fans) en première position, ou à l’inverse, des publications récentes reléguées en dixième position.

Hier, j’ai eu l’occasion de voir une page qui a remonté une publication de fin 2009, depuis une personne, tout simplement parce que la publication avait été postée par un ami. A partir d’autres comptes, cette publication ne remontait pas. Les « plusieurs jours » dont parle Christophe peuvent donc être portés à plus d’un an (au moins), parce que Facebook juge cela pertinent. On comprend mieux pourquoi Christophe précise :

je sais déjà que ça va faire grincer les dents de beaucoup de monde

Je ne sais pas comment nous allons pouvoir gérer ça. Vraiment. Ça m’amuse comme défit. Qu’est-ce qu’un story-telling qui n’est pas linéaire ?

Si je me mets à raconter un évènement, par exemple, en plusieurs publications, je dois m’attendre à ce que la chute apparaisse sur le mur, suivant les personnes, avant le début de l’évènement même. Les publications vont donc, plus que jamais, devoir se suffire à elles-mêmes.

Autre exemple : vous avez géré un bad buzz, il semble enterré, ça fait maintenant quelques mois qu’il est passé. Et, là, certains qui sont amis avec des fans de Greenpeace (c’est un exemple ;)) voient réapparaître, sur votre page, les publications que vous pensiez avoir enterrées….

Facebook invente donc la des histoires (à défaut de la fin de l’Histoire) : tous les évènements ont lieu en même temps. C’est la fin de la chronologie. Votre enfant peut marcher juste avant être né. Ça dépend de la pertinence de l’information…

Une intuition, aussi : les pages Fans, passées par le crible des interactions avec nos amis ou d’autres communautés, risquent de n’afficher que des contenus qui nous agréent. Le contenu que nous aurions pu juger non-pertinent n’apparaîtra pas, sera filtré avant même que nous ayons pu porter un jugement dessus. Imaginez ce que cela peut signifier, par exemple, sur une page de débat politique…

La gestion des pages fans va devenir un véritable embrouillamini. Il y a quelques décennies, les enquêtes de Susan Calvin lui permettaient de comprendre pourquoi des robots semblaient agir contrairement aux Trois Lois de la Robotique. Bientôt, on verra des enquêtes nous expliquer pourquoi telle information a été remontée à telle personne ;-) Comme le disait une amie hier, il va falloir être de plus en plus professionnel pour savoir gérer les Pages de fans.

Et vous, vous vivez comment ces nouvelles Pages Facebook ?

Pour me suivre sur Twitter et par ordre anté-chronologique (voire en temps réel) : @pcouzon

Vous pourriez aussi aimer

2 thoughts on “Pages Facebook : l’affichage dépend du fan, plus de l’administrateur.

  1. Pingback: Tweets that mention Pages Facebook : l’affichage dépend du fan, plus de l’administrateur. : Philippe Couzon – @pcouzon -- Topsy.com

  2. Reply MikaelDorian Fév 14,2011 0 h 42 min

    Maintenant le soucis est d’avoir l’information sur tous les fans. Impossible pour des marques avec millions de fans sur leur page… Donc, en gros, on ne pourra jamais prévoir l’impact d’une publication. Et j’imagine que Facebook ne donnera jamais la recette de son algorithme.
    Ça demandera beaucoup de tâtonnement aux entreprises et bloggueurs.
    D’un autre coté, je peux comprendre la démarche de Facebook. On a de plus en plus « d’amis » et maintenant les publications des marques.
    Si nous avions toutes les publications en temps réelles, nous serions noyés. Et cela rendrait l’utilisation de Facebook plus désagréable.

Leave a Reply