Véganisme et éthique

Avant l’éthique, il me semble, il y a une réalité : les humains peuvent être vegans. Mieux : quand ils le sont et qu’ils mangent suffisamment cela à des effets positifs sur leur santé, leurs performances physiques, et le climat. Mais, de mon point de vue, l’éthique ne servirait à rien si nous mourrions au ...