Réseaux sociaux : et si on arrêtait de faire peur aux étudiants ? 3

Une de mes grandes surprises quand je parle réseaux sociaux avec des étudiants, c’est qu’ils soient si peu présents, si peu visibles dessus. Pourtant, ils avaient des skyblogs, ils sont sur facebook, mais en bougent peu. Heureusement, ils sont sur snapchat, qui a remplacé les SMS. Mais je leur dit qu’ils sont vieux. Ils ont ...