L’Home de la maison

Je vis depuis quelques jours avec une enceinte à commande vocale Google Home. C’est évidemment bien plus qu’une enceinte connectée. C’est aussi une interface vocale pour accéder à Google Assistant.

De nombreux tests ont déjà été réalisés et publiés ce mois-ci sur le sujet, comme ce retour d’expérience du Temps sur Google Home. Peut-être que si je n’avais pas eu ce titre de billet en tête – L’Home de la maison – je ne l’aurais pas écrit. Mais je peux tout de même vous partager 2-3 choses, en complément de ce que j’ai pu poster il y a quelques jours sur Snapchat.

L’interface vocale fait gagner du temps. Elle évite d’afficher un clavier, ou d’aller vers lui. Pratique pour faire la vaisselle tout en changeant de chaîne radio ou en s’informant sur l’actu et la météo 😉

La commande vocale est un vieux rêve de trekkie. Après avoir pensé le communicateur, les tablettes, le combadge, il était logique de voir arriver la commande vocale !

via GIPHY

Par contre, on ne dit pas, comme dans Star Trek, « Computer » mais « Ok, Google« … ce qui ne change rien à la question : qu’est-ce que Google Home m’apporte ?

J’écoute plus la radio.

Google Home est connecté à TuneIn et permet d’avoir accès à pas mal de radios. La commande vocale fait qu’on peut zapper rapidement, arrêter facilement… Très pratique quand on reçoit un coup de fil !

J’écoute plus les informations.

Google Home n’est pas le Jarvis construit Mark Zuckerberg, on ne peut pas avoir (encore) sa tenue du jour préparée, mais l’enceinte permet d’autres interactions utiles. Un « OK Google, bonjour ! » permet d’avoir la météo, les infos, par exemple. Pratique ! Et c’est devenu maintenant une routine.

J’écoute plus la musique.

Il faut avoir un compte Premium de Spotify ou GooglePlay Music, certes, mais c’est bluffant de pouvoir demander un morceau à l’oral, ou un style de musique. Il y a tout de même des surprises ou découvertes. Demander de la musique classique, par exemple, ne dit pas pour quelle partie du monde il faut qu’elle le soit 😉

Mais, même sans abonnement à un de ces deux services, il est possible d’audiocaster son téléphone ou un onglet de Chrome. On peut comme cela écouter YouTube… ou Snapchat ! C’est bluffant d’entendre les gens que l’on suit dans son salon !

Je n’ai pas de télévision donc je n’ai pas pu tester les fonctions associées. Mais je ne doute pas qu’elles fonctionnent et facilitent le lancement de vidéos ou films. De même, je n’ai pas (encore) d’ampoules connectées, du coup j’utilise encore l’interrupteur…. Oui, je sais, c’est très old school 😉

Au fil de la prise en main de l’Assitant, Google envoie des trucs et astuces pour mieux connaître la liste de ce que peut faire Google Home. C’est de la bonne pratique de Service Client !

L’Assitant Google continue d’apprendre. De nouvelles recettes IFTTT vont permettre d’ajouter de nouvelles fonctionnalités. Il est par exemple possible de poster sur Twitter, LinkedIn, Facebook depuis Google Home (merci Jacqueline pour l’info !).

J’espère que l’Assistant pourra bientôt lire les tweets – notamment les mentions… et qu’on pourra y répondre – les mails ou autres documents, que la lecture de l’agenda sera améliorée (pour le moment tous les agendas ne sont pas pris en compte). Nous ne pouvons pas avoir 4 mains pour taper sur 2 claviers si nous pouvons avoir deux mains et une voix pour accéder à un assistant alors nous pourrons être un peu plus productifs 😉 Bon, pour ça, tout de même, il faudra que l’Assistant reconnaissance différentes voix pour accéder aux informations de chacun sur un plateau ou dans une maison. Une petite voix, pas celle de Home, me dit que cela posera quelques questions de vie privée…

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply