#Présidentielle : ça y est, je sais !

Depuis ce matin, je sais pour qui je vais voter dimanche. J’ai décidé de faire abstraction des sondages. Cela fait quelques jours que je n’ai pas écrit ici. Si tu m’as suivi sur Mastodon, peut-être que tu as vu mes différentes interrogations.

Je ne vais pas te dire – en tout cas pas maintenant – qui je vais booster voter dimanche mais je vais te dire quels ont été les critères de mon choix.

  1. L’écologie. Je veux soutenir une personne qui s’engage contre le réchauffement climatique, pour la biodiversité, pour un environnement sain et durable. Tout le reste est inutile s’il faut d’abord lutter contre les catastrophes naturelles et les maladies.
  2. L’Europe. Nous avons besoin d’une Europe fédérale, démocratique, avec une gouvernance, avec des services fédéraux. Nous avons besoin d’une Europe qui puisse être un pôle régional de stabilité, une Europe ouverte sur le monde, humaniste. Nous n’avons pas besoin d’une Europe forteresse repliée sur elle-même. Les forteresses tombent toujours. Une Europe à un 1/2 milliard d’habitants est largement possible : si les Etats-Unis d’Amérique en ont seulement 325 millions, l’Inde – qui est une République fédérale – en a 1 milliard 300 millions. (source) Bref, la construction européenne doit être relancée et tenir compte plus des citoyens et moins des Etats.
  3. Le progrès. Il est rendu possible par les progrès technologiques mais pas seulement. Les vieilles recettes nous ont menées là où nous sommes, pourquoi espérer qu’elles nous en fassent sortir ?
  4. L’inclusion. En démocratie, le débat d’idées est sain. Il est nécessaire d’avoir des oppositions pour que les idées puissent s’affiner, s’ajuster. Mais en démocratie on ne monte pas les personnes les unes contre les autres. Et on réduit les inégalités.

Avec ces filtres, tu as peut-être l’impression qu’il y a encore plusieurs candidats possibles. C’est peut-être un peu fait exprès. Mais en es tu vraiment sûr ? Et, toi, pour quoi vas tu voter ?

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply