3615 Ma Semaine

L’exercice de la semaine dernière a plu, alors je recommence avec des moments de cette semaine :)

Lundi

Découverte que The Beautiful Walk (dont j’ai déjà parlé permettait de faire une course parallèle, entre Londres et Rio, pour les JO, en partenariat avec l’Equipe. C’est une chouette idée et j’espère que ça augure d’autres courses ! Faire le tour du monde en ligne droite, c’est bien mais pouvoir explorer d’autres choses aussi :-)

Mardi

Discussion avec des lycéens en première. Ils utilisent Basecamp pour gérer un de leur projet. Les outils professionnels se démocratisent et ça permet d’aller beaucoup plus loin plus facilement… si c’est adopté par toute l’équipe !

Mercredi

Myeshop ferme. Wow! C’était prévisible, Sylvain ayant traversé l’Atlantique mais ça fait tout de même quelque chose. Myeshop, c’est une des premières agences que j’ai travaillé comme freelance et, surtout, c’est des journées et des soirées de discussions, des geekeries, des projets que nous n’avons pas pu mener jusqu’au bout et un formidable groupe de tweetos viennois. Les pages se tournent, c’est normal, c’est la vie… et de toute façon on ne disparaît pas ;-)

Rentrer d’une soirée networking à pied. Il me semble que c’est la première fois à Toulouse. La dernière fois, c’était à Vienne, il y a plus de 2 ans.

Jeudi

La nouvelle de la nuit, c’est l’arrivée d’une nouvelle série Star Trek début 2017, avec la diffusion d’un teaser ! Ça fait quand même 10 ans que Star Trek Enterprise s’est arrêté !

Star Trek, c’est de la Science-Fiction positive, une société qui progresse en faisant appel à la science, à l’éthique. Un bon nombre d’avancées technologiques actuelles ont été anticipées dans Star Trek : mobile, tablette, réalité virtuelle, traducteur universelle, impression 3D. Mais les avancées sociétales ne sont pas en reste et sont largement étudiées, soit sur le Pont, soit dans les mondes visités ! Alors que Marvel met en avant des désastres et des super-héros, Star-Trek travaille sur la résolution des conflits, les systèmes, les individus, les compétences. Il y a là du story telling pour l’humanité qui peut avoir des applications pratiques.

Vendredi.

L’agence Anouk Déqué organisait une après-midi de conférence sur l’économie numérique et les réseaux sociaux.

J’ai eu la chance d’y être invité, ce qui m’a permis de belles rencontres au delà des écrans. Je parlerais peut-être un jour du rôle de Snapchat pour mieux se connaître les uns les autres.

L’angle de la conférence était féminin et je crois avoir au moins compris une chose : les femmes, plus que les hommes, ont avantage à être sur les réseaux sociaux car la société leur demande de beaucoup plus optimiser leur temps. Les réseaux sociaux permettent d’établir des liens à des heures où elles ne pourraient pas autrement.

Le soir, Omar-Pierre Soubra donnait une conférence sur les makers. C’est un monde que je ne connais que de loin mais c’était passionnant. Le message tenait en une phrase : il faut faire car il n’y a aucune raison d’avoir peur.

Samedi

Retour à Carbonne pour voir l’énergie du Start-Up Est Dans Le Pré.

L’ambiance est très différente d’un Start-Up Week-End. Pour ce week-end, il y a 10 projets notamment axés autour du développement territorial, des connaissances (savoir faire / savoir être). Les sujets me semblent bien plus lourds que ceux d’un Start-Up Week-End.

Autre différence importante : les équipes sont réduites. Beaucoup n’ont que deux membres. Certes, on peut ajouter les coachs et experts mais ils restent des personnes extérieures. Si à deux on avance plus vite que tout seul, est-ce qu’il ne faut pas être plus pour un véritable coup de boost ? Ceci dit, elles n’étaient que deux les gagnantes 2014 du SUDLP à Carbonne et les Happycuriennes est maintenant une marque de cosmétique bio qui existe vraiment.

À #Carbonne on peint avec le ciel…. #nofilter #Volvestre

Une photo publiée par Philippe Couzon (@philippecouzon) le

Dimanche.

Aujourd’hui… Je vous quitte, j’ai un pique-nique de travail ;-) (true story !)

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply