Des camions et du revenu de base

Camion

Alors que les voitures robots arrivent sur les routes françaises d’ici la fin de l’année, il faut lire ou relire « Self-Driving Trucks Are Going to Hit Us Like a Human-Driven Truck » car il dit tout de la robolution en cours.

Cette robolution ne fait que commencer et a pour conséquence, en remplaçant les hommes par des machines la disparition des classes moyennes, qui fait le socle de l’économie. Il ne s’agit pas de s’opposer à ce progrès qui apportera moins de souffrances et de morts inutiles que le précédent mais d’anticiper les conséquences. Ce n’est d’ailleurs pas vraiment de l’anticipation car c’est maintenant que cela se produit.

Scott Santens en conclue qu’il nous faut un revenu minimum vital. Le travail n’est plus nécessaire quand les machines le font mieux et à un coût dérisoire par rapport aux humains. C’est d’ailleurs une chance ! Il faut vraiment que nous nous souvenions – et, ça, c’est moi qui l’ajoute – que la démocratie grecque antique était faite par et pour des personnes qui ne travaillaient pas !

Mais, pour que ce remplacement du travail des humains par celui des machines se fasse correctement, le blogueur dit : «  we must begin providing ourselves the money required to purchase what the machines are producing« . Je me dis que, à un moment, comme dans Starfleet, tout finira peut-être par être gratuit. Mais, en attendant, pour réguler le système pendant la période de transition, Scott dit : « Without non-work income, we will actually fight to keep from being replaced by the technology we built to replace us. »

Lisez le texte et dîtes moi ce que vous en pensez. Il me semble que c’est un des plus importants que j’ai lu cette année.

Photo : Pixabay

Leave a Reply