Ils sont sauvés les 80 000 cochons ?

Truie

Ouest France retrace le fonctionnement du marché du porc de Plérin, hier. 80 000 cochons sont invendus depuis lundi. Le journal précise que, pour le moment, les cochons s’entassent dans les porcheries… mais leur vie ne sera pas sauvée pour autant puisqu’il est envisagé de les découper et stocker pour les vendre plus tard. Cependant, les frigos prévus commencent à être plein dit la FDSEA des Côtes-d’Armor. Il serait peut-être temps d’arrêter de faire naître autant de cochons destinés à des abattoirs, non ? Je dis ça, je dis rien…

Photo : Pixabay

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.