Et le tweet le plus con de l’année revient à… 2

…. Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et porte-parole du gouvernement français. Sérieusement, comment peut-on dire une connerie comme ça ?

Yves Jego, c’est ce parlementaire UDI qui a lancé une pétition pour qu’il y ait une alternative végétarienne obligatoire dans les cantines scolaires. J’en parlais dans ma revue de web d’hier et mentionnait, ce matin Jean-Luc Moudenc, le maire LR de Toulouse, à propos des cantines scolaires : « il apparaît qu’environ un tiers de ces enfants ne consomment pas la viande proposée pour diverses raisons« . Autrement dit, pour « soutenir l’élevage », le ministre de l’Agriculture trouve normal de jeter 33% de la viande à la poubelle. C’est du gaspillage et de la souffrance animale inutile. Mais le ministre s’en fout, tant que les éleveurs ont été payés.

Le plus étrange, là dedans, c’est que Le Foll est aussi le ministre de tutelle des agriculteurs qui fourniront des végétaux. Il ne veut donc qu’ils travaillent ? Ah, mais, c’est vrai, ce sera plus économique. Il y aura moins de gaspillage. Le problème n’est pas de nourrir les populations mais que des personnes paient.

Je me dis que c’est le même raisonnement qui fait que la France continue de promouvoir le nucléaire, malgré les désastres des EPR. C’est peut-être aussi pour cela que ce gouvernement socialiste continue de soutenir l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Au pire, s’il faut le détruire juste après l’avoir construit, cela fera travailler des gens deux fois, doit-il se dire.

C’est quand même une chance que Stéphane Le Foll ne soit pas aussi ministre de l’Education. Il aurait été capable d’imposer aux enfants de manger de la viande toute la journée, à la place des cours, « pour soutenir l’élevage français ».

Pour le ministre, l’alimentation est purement une question économique et le corps des gens juste un moyen de transformer ce qui est produit. Et il est prêt à nous faire bouffer n’importe quelle cochonnerie. Ce n’est pas lui le ministre de la Santé, après tout.

2 thoughts on “Et le tweet le plus con de l’année revient à…

  1. Reply Régis EDART Août 19,2015 17 h 34 min

    Bonjour Philippe

    On ne peut qu’être d’accord concernant le tweet de Le Foll : opposer vegan et solution a la crise agricole est stupide. Entre évolution culturelle et développement des convictions personnelles et religieuses, de toutes façons, la consommation de viande n’augmentera plus. C’est à cela qu’il faut préparer le monde rural.
    Ce qui me gêne un peu dans ton argumentation, c’est une forme de virulence contre les éleveurs alors que pour la majorité d’entre-eux, les paysans sont les dindons d’une farce qui les dépasse et dont les transformateurs et distributeurs entendent bien tirer le maximum de profit.

    Le Foll et ses semblables ont décidé la dérégulation de l’économie européenne. Ils ont clamé, au nom de l’emploi, que le « marché » devait être « libéré » de contraintes contreproductives
    Ils se sont liés les mains en déliant celle des industriels
    Aujourd’hui les industriels leurs disent « merci beaucoup, maintenant on n’a plus besoin de vous »
    Dont acte, M. Le Foll est renvoyé au pouvoir qu’il a abdiqué.
    Je ne pense pas que ce soient les éleveurs qui soient à accabler un peu plus

    Bonne soirée

  2. Reply Philippe Août 19,2015 21 h 51 min

    Bonsoir Régis,

    Je n’ai pas l’impression d’être particulièrement virulent vis à vis des éleveurs, sauf dans le cas où ils cassent. Les industriels ont joué leur partition, ce sont les politiques – et pour le cas présent, le PS, le gouvernement, Le Foll – qui ont des positions indéfendables.

    Tu as raison, on ne peut qu’aller que vers moins de cadavres en circulation pour l’alimentation humaine. Personnellement, j’espère qu’on arrivera à la disparition de la viande d’origine animale d’ici quelques décennies, pour la consommation humaine tout du moins. Est-ce accabler les éleveurs que de dire ça ? Au contraire, il me semble important de dire que l’élevage industrielle doit disparaître. Le nombre d’éleveurs diminuera, ils feront les choses différemment. Certains veilleront à la biodiversité, ne produiront plus pour la consommation humaine. C’est une nécessité pour le climat et en définitive la paix entre humains.

    Bonne soirée ;)

Leave a Reply