A quand des chambres d’hôpital connectées ?

Malade

J’ai rendu visite à quelqu’un dans un hôpital. Ce n’est pas un sujet très glamour mais il me semble qu’on ne parle pas assez de la numérisation des hôpitaux alors que c’est un vrai – et délicat sujet -, auxquels nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre.

Une chambre d’hôpital, c’est 3 murs, un lit ou deux. Le confort, c’est la vue ou/et une télé avec un petit écran. La télé, cette connexion au monde, n’est pas un droit. Elle est payante et n’est pas accessible dans tous les services. Il faut la mériter.

J’ai dit 3 murs, et non 4, parce que la porte est souvent ouverte, pour que le personnel médical puisse savoir ce qu’il se passe. La notion d’intimité est, à l’hôpital, toute relative. La vie privée, aussi.

La porte est ouverte parce que les systèmes d’alertes sont présents sur les machines dans la chambre. Ils ne déclenchent pas d’alertes à distance. Il n’y a pas, non plus de caméras. Pour sauvegarder la vie privée des patients alors qu’ils sont tous, à la vue de tous, en chemises d’hôpital, ouvertes à l’arrière ?

Comme pour les maisons de retraite, je ne comprends pas pourquoi les murs des chambres ne sont pas digitaux. Il y aurait tellement d’avantages : possibilité de se skyper, d’afficher des photos, voire des vidéos, possibilité d’écrire via une souris par exemple. Les patients n’ont pas toujours la force de tenir un stylo mais bouger un bras, une main, un doigt, ils le peuvent dans beaucoup de cas.

Peut-être qu’il y a un raison médicale à tenir les patients dans des pièces sans affect. Peut-être que c’est pour les motiver s’en sortir. Peut-être que cela permet de contrôler les interactions du patient avec l’hôpital. Peut-être que la neutralité du lieu est rassurante.

Mais, franchement, il me semble que si les patients pouvaient choisir les images et les sons qu’ils souhaitent voir et entendre, et que ce ne soit pas juste un choix entre les journaux de TF1, les téléfilms de France 3 et les magazines de M6, il me semble qu’on aurait fait un grand pas en avant dans l’humanisation des hôpitaux, non ?

Photo : Pixabay

Leave a Reply