Les salons peuvent-ils innover ?

Nous sommes beaucoup à aller régulièrement dans des salons professionnels. Ils se ressemblent tous beaucoup. Chaque exposant a son stand géométrique, plus ou moins grand mais standardisé. Les commerciaux –  ou les chefs d’entreprises – sont là. Ils attendent et répondent aux questions des chalands.

La première fois que j’ai été dans un salon, c’était au milieu des années 90, à Londres. 20 ans après, à Toulouse, il y a quelques jours, il n’y avait pas grand chose de fondamentalement différent sur l’organisation des exposants. Bien sûr, les technos, les gens sont différents. Il y a un peu plus de fruits proposés aux visiteurs et je m’y amuse plus. Mais, ça reste la même organisation multi-millénaire qu’on retrouve sur les marchés et les halles.

En direct de l'Expo Manger Santé Vivre Vert 😊 #quebec #mangersante2015

Une photo publiée par Miss Vay Beauté (@missvay_beauty) le

C'est l'heure du Coding Cocktail de la #meleenum ! En direct du stand #harmoniemutuelle

Une photo publiée par @harmoniemutuelle le

Tomorrow our #startup on the #BBC #surprise #robots #balyoteam #wedoitbetter #innorobo #lyon

Une photo publiée par b_bat (@b_bat) le

Le web est d’ailleurs organisé de la même façon. Chacun a son URL, son comptoir. Mais le web 2 a innové grâce à l’innovation. Les informations se sont mêlées. Google a aidé à cela.

SERP

Le web 2, c’est le web de maintenant, le web moderne, le web contemporain. Pourquoi n’avons nous pas quelque chose de similaire pour les salons ? Pourtant, maintenant, l’expérience client a son importance dans les magasins. Qu’on pense au chemin dans un magasin Ikea par exemple ! Il n’est pas le fruit du hasard ou d’un casse-tête géométrique.

Plan Ikea

Je rêve, un de ces 4, de participer à un salon avec une vraie UX, un vrai design… et j’espère que ce ne sera pas dans 20 ans.

Leave a Reply