La baisse des SMS de voeux, une information ?

Dans plusieurs pays, le nombre de SMS de voeux auraient baissés cette année, en France, à Taïwan, Australie. Mais, pour l’Australie, le nombre de SMS a augmenté sur la période des fêtes… mais pas entre minuit et 1 heure du matin. En Tchéquie, c’est clairement une hausse des textos qui est constatée, ainsi que des MMS, appels et utilisation de la data pour les applications de messagerie. D’ailleurs, partout, le nombre de messages envoyés par facebook, Twitter, WhatsApp, etc. a augmenté.

Presse Citron va jusqu’à titrer sur la disparition des SMS. Est-ce pour marquer une certaine modernité, le SMS datant du début des années 1980 ? Je ne sais pas. Si même il y avait moins de SMS envoyés ou échangés, est-ce que cela nous apprendrait quelque chose ? Je le sais encore moins. Le nombre de messages a augmenté. Sur android, on peut utiliser les mêmes applications pour envoyer SMS, MMS, hangouts. Sur iOS, la description d’iMessenger est très parlante : « .
iMessenger presents you with a native User Interface, just like the SMS App that shipped with your device. »

Ce qui me semble être plus proche de la réalité, c’est qu’on ne fait plus la différence entre les différents protocoles ou applications. Nous utilisons des applications qui peuvent dialoguent avec tout ça. Ce qui nous intéresse, c’est l’universalité de la fonction, parce qu’on ne choisit pas ses amis en fonction de leurs appareils. Qu’on ne cherche pas à envoyer un SMS, un MMS, un mail ou un BBM, mais juste communiquer. Et nous avons envoyé plus de messages, photos, vidéos pour ce nouvel an. C’est ça le vrai chiffre important.

Cette augmentation est sans doute révélatrice d’une meilleure connectivité pour un plus grand nombre de personnes. Est-ce une bonne ou mauvaise « tradition » et faut-il la suivre ? Je ne sais pas et c’est peut-être le seul débat qu’il devrait y avoir…

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply