2014 et puis s’en va… #souvenirde2014

Ca y est 2014 se termine, l’année fut très riche pour moi. Le déménagement a déclenché de très belles rencontres et j’étais très loin de m’y attendre. Olivier Hascoat, lors du Failcon, insistait sur le facteur chance et je ne peux qu’apprécier d’en avoir eu beaucoup.

Pourtant Julie, je voulais parler d’une dizaine de choses découvertes cette année alors je te fais un Top 1 en 10 catégories ;-)

L’aliment.

J’ai découvert en 2014 la patate douce. Son goût sucré est à tomber ;-)

Le lieu

Le village de La Chaudière est le plus beau que j’ai pu voir cette année. Son restaurant / bar est extrêmement chaleureux et sa vue sur le massif des trois becs est juste magnifique. Et puis, dans le lavoir il y a un poisson rouge qui garantit la qualité de l’eau.

Les Trois Becs

Les Trois Becs

Le mobile

Après avoir eu un Nexus, mon Wiko tient bon malgré ce que je lui fais faire et du coup je le recommande. La réaction de Wiko dans le Complément d’enquête sur le travail des enfants me fait un peu plus insister dessus.

L’application

C’est indéniablement Aviate, le lanceur de Yahoo pour android qui reçoit la palme des belles applications. Merci Karim Boukercha pour me l’avoir fait découvir !

Entre nous, j’ai dû mal à comprendre pourquoi on n’avait pas pensé avant à classer les applications comme cela.

Le service

On peut critiquer le catalogue français de Netflix, la chronologie des médias mais Netflix propose exactement ce que j’attendais d’un service de VOD : pas de publicité, multi-devices, la possibilité de reprendre là où on s’est arrêté. Il y a peut-être des choses à améliorer sur la pertinence des recommandations mais il n’a jamais été aussi simple de consommer des séries, films, documentaires, etc.

Le livre

Un million de révolutions tranquilles, le livre le plus inspirant que j’ai pu lire depuis L’homme sans argent (oui, j’en profite pour mettre un deuxième livre, parce qu’il n’y en a jamais trop ;-)). Si après l’avoir lu, vous ne retrouvez pas confiance en l’humanité pour résoudre de manière pacifique, écologique, et démocratique tous les problèmes qui peuvent survenir, que tout commence par vous car vous êtes la personne la plus importante, je ne vous croirais pas :)

La notion

Je connaissais le mot mais il me semble que je commence enfin à comprendre l’importance de la notion de résilience, pour la société, les organisations, la nature. La permaculture, les SEL, les Incroyables comestibles, les échanges, les rencontres, l’organisation démocratique que je regarde chez Poult (et j’ai lu aussi cette année Les Employés d’abord, les clients ensuite… oui, ça fait un troisième livre ;-)) , ou même Plague tout cela m’y ramène d’une façon ou d’une autre.

Le groupe musical

J’ai découvert Postmodern Jukebox Live et le groupe d’artistes qui gravitent autour. Je ne peux que vous les recommander :-)

La musique

Cette variation sur le jingle de la SNCF a fait une grande partie de mon année…

La voix

Morgan James avec the Postmodern Jukebox Live, encore, je n’ai rien à dire à part vous faire écouter.

2015 commence. Chaque année est comme un épisode d’Hunger Games, elle prépare les suivantes. J’espère les relations commencées ou poursuivies, les projets, continueront de se développer en 2015… et tant mieux si j’arrive à faire mentir Dunbar. Sachez sinon que ce n’est pas de ma faute ;-)

Hug à tous, on a une grande année 2015 devant nous ! One love ;-)

Leave a Reply