Amazon et le droit à l’erreur.

Un étudiant reçoit 4500€ de colis, par erreur, par Amazon, et tout le monde rêve que cela se reproduise…

Etudiant Amazon

Ce qui surprend, c’est qu’Amazon a dit à  l’étudiant qu’il pouvait tout garder. On peut supposer que remettre de manière manuelle des objets dans un système automatisé aurait coûté de l’argent. Mais, surtout, cela m’a fait pensé à une discussion eue avec un cadre d’Amazon : l’important n’est pas de réparer les dégâts mais de faire que l’incident ne se reproduise plus. Amazon va donc probablement concentrer ses efforts sur l’analyse de l’erreur, pour éviter qu’un autre quidam se retrouve le destinataire de plein d’écrans. C’est ça l’important. Ajoutons qu’avec cette « mésaventure », Amazon a eu bien plus de 4500€ de couverture média. L’entreprise n’avait donc vraiment aucun intérêt à récupérer ces cadeaux…

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply