Passage de l’HTC Wildfire au Nexus 4…

Comment dire… J’ai l’impression d’avoir mon premier smartphone / mobile. De pouvoir faire ce que je veux sur le Net avec (presque… cet article a été tapé sur clavier attaché à son écran, un « mini-PC »). J’ai peut-être laissé passer trop de temps entre l’achat du HTC Wildfire et celui du Nexus 4. Je ressens autant de différence entre les deux appareils, que lorsque je suis passé de ma connexion RTC 56k (même V90 ! ;-)) à une connexion ADSL.

Je retrouve dans ma poche de précieux outils pour bosser…. c’est nouveau et agréable ! Je ne peux pas encore me passer d’ordinateur (faire des présentations sur smartphone, ce n’est pas encore ça !) mais j’ai largement de la place pour des applis, sociales ou non, la qualité des photos et vidéos est sans commune mesure avec celle du Wildfire. Les outils Google sont là et Google Now fait du phone un objet smart. J’ai déjà pu le tweeter, cette appli me bluffe.

(Oui, c’est « pêche »…)

Joël Rubino m’avait signalé que le Nexus pouvait prendre chaud. Je l’ai constaté lors d’une utilisation de Skype mais, pour le moment (et notons que nous sommes en hiver…), rien de gênant.

Quelques unes des applis que j’utilise maintenant dessus :
Bufferapp (pour répartir la veille) ;
Flipboard (une des applis les plus agréables pour lire les contenus sociaux ?) ;
GifBoom (création rapide d’images animées…. en mp4)t
– évidemment Twitter, Facebook Pages Manager , le multi-compte sur Gmail… mais vous vous en doutiez :p Les notifications marchent bien mieux qu’avec le HTC dont j’avais dû saturer la mémoire (pour peu que j’ai du réseau disponible…).

Pour le live, les hangouts sont possibles mais je suis loin d’avoir exploré tous les usages.

Reste la question : à quoi servent encore les tablettes (la possibilité d’écrire avec un stylet étant aussi présente dans le Galaxy Note II) ? Ou plutôt : pourquoi parlons nous moins des usages que des appareils ?

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply