#Lesgens cités par @alxtoo dans un blog. 2

#Lesgens, sur Twitter, sont ces personnes qu’on critique, souvent mal élevés et désagréables, qui, on l’espère, ne nous suivent pas, ou en tout cas auront le bon goût de fermer les yeux quand on parle d’eux dans leur dos. #Lesgens, avec le #, ce croisillon dièse qui signifie que nous sommes sur Twitter.

#Lesgens font partie des codes et de la culture Twitter. D’ailleurs, il y a même un compte @lesgens avec pour bio : « Personne la plus critiquée de la Twittosphère… Y en a toujours un pour rapporter mes faits et gestes. »

Mais #lesgens peuvent quitter Twitter, aussi. C’est ce qui est arrivé sous la plume d’Alexis Toutain qui défend Google Plus cet article. Extrait :

#Lesgens postent des choses intéressantes : on est loin de l’amusement que recherche l’utilisateur Facebook lambda, qui privilégie “le buzz” du jour pendant sa pause déjeuner, ou le bon plan en rentrant chez lui le soir.

Voilà, c’est fait. #Lesgens se sont retrouvés dans un billet de blog. Est-ce que nous les verrons bientôt dans le dictionnaire ? En attendant, c’est sur Twitter que #lesgens font le plus parler d’eux.

Vous pourriez aussi aimer

2 thoughts on “#Lesgens cités par @alxtoo dans un blog.

  1. Reply @alxtoo Fév 15,2013 17 h 02 min

    C’est intéressant comme remarque ! Il est vrai que j’ai utilisé ce terme #Lesgens car l’importance que prend le # dans la société et sur l’ensemble du web, tend à l’utiliser hors de son lieu de naissance : Twitter.

    C’est peut-être une erreur de ma part, mais #Lesgens sont pour moi les internautes dans leur globalité, tandis que #Lesgens QUI, ne ciblent qu’une population « qu’on critique, souvent mal élevée et désagréable » :)

    (Dans un article sur mon blog, j’avais aussi utilisé le verbe zlataner. Mais il était déjà bien connu ;)

  2. Reply @DrNova Fév 18,2013 15 h 20 min

    Tu viens de m’inspirer pour ma première vidéo, ça rentre pile dans la thématique. Bien des tweets comportant le hashtag #LesGens m’énervent, je vais devoir me modérer.

Leave a Reply