Facebook devient moins aimable… 4

Deux faits m’inquiètent.

1. Mark Zukerberg va organiser une levée de fonds pour financer une campagne électorale.

Lorsqu’un constructeur automobile finance un parti politique dans le système américain, il peut y avoir conflit d’intérêt lorsque les lois concernent l’automobile. Mais, pour Facebook, pour un réseau social, il y a conflit d’intérêt pour tout ce qui concerne l’opinion. Ce lien entre la politique et un réseau social de plus d’un milliard de comptes me semble extrêmement malsain.

2. Facebook veut prévoir les comportements des gens à partir de ce qu’ils postent sur Facebook, individuellement, pour pouvoir les contrer.

Facebook veut s’attaquer au suicide, la cause est noble. Mais il n’y a pas de raison qu’il s’arrête là. Est-ce que tout comportement « déviant » ne pourrait pas, alors, être étudier pour être contré, individuellement ?

Aymeric se demandait tout à l’heure si nous n’avions pas « nourri un monstre » et c’est la vraie question. Je préfère quelqu’un qui dit « Don’t be evil » à quelqu’un qui a pour mission de connecter – et donc de lier – les personnes entre elles.

Ce soir, je me demande si (je) nous ne devrions pas stopper toute activité liée à Facebook et tracer une ligne entre les services de Facebook (et Instagram) et les autres.

Si je n’étais pas Social Media Manager, si je ne passais pas près de 100 heures par semaine sur facebook ou Twitter, sans doute que je pourrais répondre librement à cette question. Les réseaux sociaux, ce qu’on peut en faire, ce qu’on peut y faire, c’est qui m’intéresse, c’est ce qui me passionne. Mais facebook s’éloigne de ce que je souhaite pour un réseau social, pour la société qui va avec. Alors travailler avec (pour) facebook, combien de temps encore ?

Ce soir, ce dont je suis sûr, c’est que je vais continuer de faire mon travail pour les pages animées. Pour les recommandations, les stratégies, continuer à être le plus honnête possible. Pour mon profil personnel, ne pouvant pas le supprimer, je vais arrêter de l’alimenter, de l’utiliser pour communiquer personnellement, je vais supprimer ce que j’ai pu y mettre. Jusqu’à ce que je puisse être plus serein dans la confiance que je peux accorder – ou non – à facebook.

Edit : Compte Instagram supprimé. Là, il n’y avait pas de lien avec des clients.

Vous pourriez aussi aimer

4 thoughts on “Facebook devient moins aimable…

  1. Reply Webconsulting Jan 26,2013 1 h 35 min

    Concrètement, comment ce lien entre le politique et l’opinion peut-il exister selon vous ?

  2. Reply Sophie Gironi Jan 26,2013 13 h 17 min

    Je comprends ta réaction. Je comprends aussi les questions que tout cela soulève. Mais je trouve que c’est ‘excessif’ : Facebook ne peut exploiter que les données que TU lui communiques, ne peux analyser que ce que TU fais sur le réseau (et à l’extérieur quand tu es loggué).
    Pour nous qui travaillons avec, il est facile de voir ce qui peut être exploitable ou pas, nous sommes la première sécurité.
    Ce n’est rien en face de tout ce que l’état sait de nous, rien par rapport à tout ce qui est tracké, suivi, mesuré par les banques sur nos habitudes de consommation, peanuts… Et là, on a pas le contrôle, on subit totalement.

  3. Reply Pierre-Olivier Carles Jan 26,2013 19 h 07 min

    Même démarche me concernant, il y a quelques temps… donc je comprend tout à fait la tienne.

    Mon compte FB ne me sert qu’à des fins professionnelles. La poignée d’amis que j’y ai – dont toi – est l’équipe Digidust exclusivement, et encore, seulement la partie de l’équipe qui est amenée à faire du Community Management.

    J’ai gardé également une Page pour y publier ce que je veux rendre public, mais c’est un simple outil de communication, quasiment sans interaction.

    Enfin, j’utilise Chrome au quotidien et ce navigateur n’est pas logué à FB. Quand j’ai besoin de m’y connecter, je lance Safari.

    Il y aurait sans doute plus radical, mais cela me suffit.

    PS : Concernant Instagram, je l’utilise à nouveau depuis qu’ils ont rétabli les ToS d’origine, mais j’ai également réactivé mon compte Pro Flickr pour backuper les photos.

  4. Pingback: Retour sur Instagram… ← Philippe Couzon

Leave a Reply