L’homophobie et Twitter. 1

Je n’avais pas suivi, hier, pourquoi la porte-parole du gouvernement a fait un rappel à la loi sur Twitter, hier (dans ma timeline, ce n’était pas en TT… le lien pointe vers la votre ;-)). Par contre, s’il n’y a pas de poursuites derrière, ce tweet me semble vide. Un député aurait pu dire ça. Mais l’exécutif exécute.

Ce matin, j’ai lu qu’il y avait eu une « déferlante homophobe sur Twitter« . Le hashtag, en lui-même, était neutre #SiMonFilsEstGay. Il ne portait pas, en lui-même, d’appel à la violence. Cela aurait très bien pu être une vague d’indifférence, au pire d’humour.

Mais, on est loin de là. L’indifférence ne se tweete ou retweete que peu. Twitter a permis de voir où en était l’acceptation de l’homosexualité dans la société française, notamment parmi les adolescents. La haine qui transpire est incompréhensible et du coup on peut comprendre combien il est encore difficile de vivre son homosexualité normalement en 2012.

Mais, l’erreur me semble d’accuser Twitter. Ce n’est pas Twitter le problème, c’est l’homophobie. Twitter ne fait que montrer un certain état des pensées dans la société. Elles sont condamnables ? Alors à la justice d’agir.

Il est aussi possible de signaler à Twitter les personnes qui ne respectent pas les Conditions Générales d’Utilisation, et notamment les règles de Twitter :

  1. Violence and Threats: You may not publish or post direct, specific threats of violence against others.
  2. Unlawful Use: You may not use our service for any unlawful purposes or in furtherance of illegal activities. International users agree to comply with all local laws regarding online conduct and acceptable content.

Nous pouvons aussi réagir, interpeller individuellement (et sans faire monter le hashtag que nous ne voulons pas voir en TT….). Bref, Twitter n’est qu’un thermomètre, ne le cassons pas mais continuons à véhiculer ce qui est bien et juste.

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “L’homophobie et Twitter.

  1. Pingback: Pourquoi Twitter ne fait pas appliquer la loi française ? ← Philippe Couzon

Leave a Reply