A quoi sert Twitter ? Réponse à @ValentinSpitz 4

Audrey Pulvar a fermé son compte Twitter. C’était @Audrey_PULVAR. Sur Le Plus, Valentin Spitz titre « Audrey Pulvar quitte Twitter : adieu twitteuse, « femme de »… revoilà la journaliste ? » Comme si le journalisme s’arrêtait là où commence Twitter. Le chroniqueur politique pose aussi des questions :

 À quoi sert Twitter ? Qu’est-ce que cela nous apporte ? N’est-ce pas une démarche purement égotiste ? Twittons-nous suffisamment nos langues dans nos bouches avant de twitter ? Combien de temps passons nous à Twitter et est-ce vraiment utile ? Comment vivions-nous avant ? Est-ce que Twitter ne nous fait pas passer après plein de choses essentielles ?

Je vais essayer d’y répondre mais avant, juste pour parler de la démarche de supprimer un compte : c’est dommage parce qu’il peut être cybersquatté (d’ailleurs, depuis cette suppression il y a déjà eu des comptes parodiques de créés). Il aurait pu être simplement être passé en privé, les followers supprimés.

Bref,

A quoi sert Twitter ?

A faire de la veille, à partager, à discuter, à commenter, à s’informer ou informer, à faire savoir… Les usages sont nombreux !

 Qu’est-ce que cela nous apporte ?

Je ne vais parler que de mon expérience : une meilleure connaissance de ce qui m’entoure, des contacts avec des personnes, une veille continue, parfois des coups de main ou de pouce (dans les deux sens).

 N’est-ce pas une démarche purement égotiste ?

Non !  Ce n’est pas parce qu’on tweete qu’on parle nécessairement de soi, qu’on se met en scène ou qu’on est dans le pathos  ! On peut vouloir, simplement, faire rire ou réfléchir aussi. Prenons une célébrité : Antoine de Caunes. Il a une démarche très particulière, comme signalé dans Big Browser.

Twittons-nous suffisamment nos langues dans nos bouches avant de twitter ?

Pas toujours… mais est-ce grave tout le temps ? Bien sûr qu’il faut mesurer, savoir que ce qu’on peut dire  peut avoir des conséquences. Mais n’est ce pas la même chose quand on écrit un mail, un courrier postal, qu’on parle à l’antenne, qu’on discute, etc. ? Pourquoi serions nous nécessairement différents sur Twitter que sur un plateau télé ou dans le bistrot du coin avec des inconnus autour ?

 Combien de temps passons nous à Twitter et est-ce vraiment utile ?

Beaucoup de temps…. A ma décharge, j’y suis aussi parce que c’est mon job. Mais, j’y étais déjà avant, sans avoir de visée professionnelle dessus, juste parce que j’y trouvais des gens et informations intéressants.

 Comment vivions-nous avant ?

Cela revient à poser la question : comment les humains vivaient avant la presse, l’écriture ou les échanges. Pour ma part, je n’en sais rien.

 Est-ce que Twitter ne nous fait pas passer après plein de choses essentielles ?

L’amour ? La famille ? Les découvertes ? L’émerveillement ? Mais il est peut-être possible que ça reste aussi. Ce n’est pas du même ordre. Twitter, c’est publique. Et dans la partie politique et sociale de nos vies, c’est un formidable outil démocratique.

Ces questions, il y a 10 ans, on les posait à propos du Net. Internet n’a ni tué les familles ni les amis, ni l’amour. Twitter ne le fera pas non plus. Il faut juste apprendre à s’en servir.

4 thoughts on “A quoi sert Twitter ? Réponse à @ValentinSpitz

  1. Reply Guillermo83 nov 27, 2012 15 h 59 min

    « Internet n’a ni tué les familles ni les amis, ni l’amour ».

    Mis à part ceux qui jouent à WOW, non. Mais ce n’est pas forcement plus mal, pour nous en tout cas.

  2. Reply pcouzon nov 27, 2012 16 h 09 min

    On n’est pas seul non plus sur WOW ;-)

  3. Pingback: A quoi sert Twitter ? ← Philippe Couzon

  4. Pingback: A quoi sert Twitter ? Réponse à @ValentinSpitz ← Philippe Couzon | La vie numérique - François MAGNAN - Formateur Consultant - | Scoop.it

Leave a Reply