Sérieusement, c’est quoi le problème avec Klout ? #Quechua 17

Rappel des faits : hier, Quechua passe une série d’offres de stages sur Twitter, dont une pour être Community Manager. Un Community Manager est une personne qui va gérer votre présence en ligne. Pour Quechua, c’est assez clair :

vous assurez :
– la responsabilité du recrutement et de l’animation des communautés : Facebook, Twitter, Quechua Club, Google+, Youtube, Viméo, Dailymotion, Pinterest, Instagram.
– la gestion de projets web 360° (idée, brief agence, suivi, élaboration et mise en oeuvre du plan de communication, roi) : application facebook, jeux concours, nouveaux services, campagne de diffusion, etc…
– le suivi et l’analyse des performances pour mise en place de plans d’action concrets

Sitôt cette annonce parue, il y eut une levée de boucliers sur Twitter. Cela aurait pu être sur le fait que ce soit un stage, qu’on demande un niveau scolaire bac +4 minimum, une formation supérieure en Communication ou/et Marketing . Mais non. Ce fut sur un seul point : Quechua demandait que l’étudiant recruté ait une activité minimale sur les réseaux. C’était pourtant cohérent avec l’annonce puisqu’il est demandé une « maîtrise des réseaux sociaux« .

Pour évaluer cette activité, c’est Klout qui est utilisé, un service dont j’ai pu déjà parler, notamment …. et c’est là, à cause de ce service, où presque tous les tweetos sont, que la twittosphère s’est enflammée, jusqu’à ce que même Guillaume Champeau (qui a un klout de 67) écrive un billet dans Numerama pour donner des conseils à Quechua en matière de recrutement.

Le niveau de Klout demandé par Quechua était de 35. « Ce qui est un score relativement élevé. » dit Guillaume Champeau. Il me semble que c’est une méconnaissance de Klout. De mon point de vue, Bac +5, c’est « relativement élevé ». Avoir un klout de 35, c’est facile, il suffit de tweeter un peu (quelques fois par mois) du contenu pertinent. En France, le klout moyen est de 37,8, a-t-on appris récemment.

Il y a un cas où cela peut être problématique : si le candidat s’est volontairement désinscrit de la plateforme Klout. J’en connais. Ils ne voulaient pas être mesurés, ne voulaient pas à avoir ce chiffre en tête. Pourquoi pas. Dans ce cas, je pense qu’ils auraient aussi à expliquer pourquoi ils n’ont pas de Klout du tout dans la lettre de motivation (je vous ai dit qu’il y avait aussi un lettre de motivation à faire ? Que le klout n’était donc qu’un critère ?)

Bref, je ne comprends pas la polémique. Marie-Laure Vie écrit :

C’est vrai. Le contenu partagé par le candidat (s’il y a) peut ne pas intéresser la marque mais le recruteur saura juger, me semble-t-il.

Julie Bordez, Digital Manager chez Quechua, qui a passé l’annonce, a répondu à 20 minutes suite à la polémique :

Julie Bordez explique que c’est surtout pour «montrer que Quechua recherche un passionné des réseaux». Elle rétorque que «le score demandé est assez bas pour laisser à beaucoup de monde la possibilité de postuler», précisément parce que l’outil n’est pas fiable à 100%. «Si on reçoit une candidature de quelqu’un de super, qui a des expériences, qui aime la montagne, et qui a un Klout de 33, bien sûr qu’on va le prendre» ajoute-t-elle.

Ça me semble très cohérent avec le stage à pourvoir et plutôt bon esprit ! Alors est-ce qu’il y a encore quelque chose à polémiquer ? Pour Marie-Laure, cela dépasse le stage de Quechua et pose la question du scoring social dans le recrutement. Admettons. Alors parlons en vraiment et arrêtons de taper sur Klout (et Quechua) puisque ce n’est pas le sujet, que les parties RH et digitales avancent de vrais arguments.

En tout cas, cette polémique a permis à Quechua d’être dans les sujets les plus discutés sur Twitter, l’annonce a été vue et revue et le compte Twitter de Quechua s’est amusé de la polémique. Bonne gestion, donc, sans bad buzz, bravo. Et le klout n’est plus dans l’offre de stage.

Vous pourriez aussi aimer

17 thoughts on “Sérieusement, c’est quoi le problème avec Klout ? #Quechua

  1. Reply romain blachier Août 17,2012 9 h 50 min

    autant je suis pas fan du Klout, autant ton billet dit tout sur cette polémique stupide.

  2. Reply iCe Août 17,2012 11 h 24 min

    Non mais sérieux… Ça vous bouffe le cerveau les réseaux sociaux.

  3. Reply Plout Août 17,2012 11 h 44 min

    Punaise mais le problème c’est que c’est un fuckin STAGE, les gars.

  4. Reply marilor Août 17,2012 12 h 55 min

    Merci Philippe pour la citation et pour cet article avec lequel je ne peux être que d’accord puisqu’il prolonge notre échange. Deux remarques rapides au-delà de Quechua que je ne veux pas traiter, car ils ont très bien réagi.
    1. On peut être CM et ne pas travailler sa e-réputation, donc évidemment Klout n’est pas un indicateur à prendre seul.
    2. Klout permet, au-delà du score, de connaître vos réseaux connectés, vos contacts et vos sujets de prédilection. Donc il participe à vérifier la cohérence de vos domaines d’intérêt, ce qui sont des infos intéressantes lors d’un recrutement.

    Conclusion, le risque existe surtout pour les entreprises qui ne connaissent pas Klout ou ne savent pas l’utiliser, de confondre bavard et expert ou influent. Un événement comme celui de Quechua est salvateur, car il permet de mettre les choses au clair.

    NB : sur l’offre de stage, le Klout figure toujours :)

  5. Reply Philippe Couzon Août 17,2012 16 h 53 min

    @Marilor : 1. Oui, d’accord avec cela.
    2. Oui, de la même façon qu’on google, qu’on va sur facebook…

    Comme tout outil, on peut ne pas savoir l’utiliser…. mais ce n’est pas la faute de l’outil ;)

    NB : nop. Vérifie en ne prenant pas le pdf dans le cache de ton navigateur ;)

    @Plout : Si c’est dans une vraie formation, où est le problème ?

  6. Reply christian Août 17,2012 22 h 52 min

    Ma première réflexion lorsque j’ai pris connaissance de ce non buzz a été « Je préfère un critère Klout qu’un critère homme/femme »
    Je suis 100% d’accord avec toi Philippe.

    bon sinon c’est combien mon Klout ?

  7. Reply François Août 21,2012 12 h 06 min

    Cette annonce pose de nombreux problèmes. Tout d’abord l’on peut s’interroger à juste titre sur le statut de la personne en stage. Il s’agit plus d’un poste que d’un stage (encore une habitude de ces entreprises spécialisées dans l’exploitation du stagiaire bon marché plutôt que dans le recrutement). Ensuite la mention d’un niveau Klout, même si cette mention a disparue depuis, marque l’absence de professionnalisme des équipes du digital et du recrutement de cette marque. Le digital car il confond influence et présence, qu’il semble également méconnaitre le mode de calcul du Klout puisque 35 est un niveau très bas (je me suis ouvert un compte twitter il y a 6 semaines, je ne suis pas sur FesseBouc, etc… et j’ai un score klout de 44) et que le Klout ne prends pas en compte un ensemble d’outils sociaux assez utilisés en france, notamment par les CSP clientes de la marque telles que Viadéo… Enfin le recrutement des stagiaires qui a laissé passé une telle mention avec le caractère discriminatoire et la violation de quelques lois relatives au recrutement… Les personnes ayant laissé passé une telle annonce, au delà du bad buzz meriteraient donc une sacrée remontée de bretelles pour insuffisance professionnelle…

  8. Reply David Labouré Août 21,2012 12 h 43 min

    Entièrement d’accord avec toi. C’est une annonce d’un job qui devrait être fun et Klout l’est aussi, c’est comme ça que je le prends. Je consulte mon Klout comme j’utilise Foursquare, pour m’amuser.

    Personnellement, j’aime cette annonce ;)

  9. Reply Philippe Couzon Août 21,2012 13 h 41 min

    @François : Je ne comprends pas plusieurs points… Pourquoi s’agirait il d’un manque de professionnalisme ? En quoi est-ce qu’il y a une infraction vis à vis de la loi ? Enfin il n’y a pas eu de bad buzz.

  10. Reply François Août 21,2012 15 h 50 min

    @Philippe quelques éléments…

    Si les missions sont réellement celles qui sont indiquées, il ne s’agit pas d’un stage. Il y a donc un risque de requalification du stage en contrat de travail avec les rémunérations et pénalités attenantes. Je conseillerais donc au stagiaire de saisir l’inspection du travail en fin de stage et d’aller devant le conseil des prud’hommes. Pour 35 euros d’investissement, le jackpot est potentiellement très intéressant.

    L’utilisation du « Klout » qui depuis à disparu de l’annonce est quant à lui porteur de risques de discrimination puisqu’il permet de sélectionner de manière mécanique des candidatures recevables ou non. La CNIL indique clairement dans ses recommandations (en langage de tous les jours dans ses directives) de proscrire les techniques automatisées de sélection. Dans ce cas une amende de 4eme classe pourrait être prononcée (37.500 euros d’amende au max) Bien entendu l’Entreprise se défendra en disant que ce n’est pas elle qui à fait ce test. Mais comme elle le demandait …

    Le Klout de monsieur Duchmoll est le Klout de monsieur Duchmoll, en tant que recruteur je n’ai pas à m’en soucier. Un principe fondamental en recrutement est que la vie privée du candidat lui appartient. Le Klout de l’entreprise TrucMuche dont monsieur Duchmoll est le CM est quant à lui différent. C’est le seul qui pourrait à priori m’intéresser car il démontre la capacité d’une personne à dérouler une présence de l’entreprise TrucMuche sur le réseau.

    Enfin comme indiqué placer un Klout à 35 marque que les personnes l’ayant indiqué ne savent pas qu’il est extrèment simple d’avoir un tel niveau. D’ou deux possibilités : soit une méconnaissance de ce qu’est le Klout soit une volonté de faire d’jeuns… Enfin une grande partie des CSP clientes de cette marque sont certes pour un certain nombre d’entre eux sur Fesse-Bouc, un peu sur LinkedIn, un peu sur Twitter… mais le Klout n’évalue pas la présence sur d’autres réseaux professionnels que certains CM peuvent éventuellement bien maitriser.

    Donc en résumé : Manque de professionnalisme en matière de recrutement avec des prises de risque importants (requalification, discrimination, traitement automatique des données et vie privée) et Manque de professionnalisme pour l’équipe digitale qui a besoin d’un bon CM et pas d’un stagiaire.

    Enfin je pense pas que le buzz autour de cette histoire soit très valorisant pour la marque …

    Bien cordialement
    F

  11. Reply QUechua stage Août 21,2012 20 h 02 min

    Je pensais avoir laissé un commentaire ici.

    Donc pour l’exemple, j’ai créé un compte twitter @quechuastage, pour voir s’il était possible d’avoir du klout rapidement, il était de 10 vendredi, il est de 41 aujourd’hui, voila comment je m’y suis pris

    http://quechuastagiairecm.blogspot.fr/

  12. Reply Philippe Couzon Août 22,2012 4 h 42 min

    @François : Je ne vois pas ce qui est mécanique… C’est le candidat qui choisit ou non de postuler. L’annonce indique qu’il faut avoir un bac +4/+5. Est-ce que toutes les personnes qui postuleraient avec un bac +2 devraient être aussi porter plainte ?

    Est-ce que le klout fait partie de la vie privée, au même titre que la sexualité ou les liens conjugaux ? Bonne question. Pourquoi ne pourrait il pas aussi démontrer « la capacité d’une personne à dérouler une présence » d’un ou des comptes sociaux ? Dans le cas où l’étudiant n’a pas encore travaillé en milieu professionnel, pourquoi ne prendrais je pas ce critère ? Un niveau d’étude appartient aussi à un individu, pourtant les recruteurs les prennent en compte. Est-ce à dire que les niveaux d’étude qui ne sont pas qualifiants n’ont aucune importance ?

    Par rapport au klout de 35, la responsable de Quechua a bien indiqué qu’ils avaient volontairement pris un klout bas (en dessous de la moyenne française). Pour les réseaux non traités par Klout, on peut supposer qu’il en sera question durant l’entretien. Il n’existe pas, à ma connaissance, d’outils qui permettrait d’évaluer l’activité sur ceux ci de la même façon que Klout.

    A priori, Quecha a déjà un CM. Je ne sais pas si ce stage là (qui n’a pas encore été exécuté) devrait être requalifié et je ne vois pas comment on pourrait le faire a priori. Postuler et être en stage dans une société, avec l’objectif de faire requalifier le contrat ne me semblerait pas très sain en tout cas…

  13. Reply Philippe Couzon Août 22,2012 4 h 51 min

    @ »QuechuaStage » : La démonstration sur l’augmentation du klout est intéressante. Dommage par contre que la seule chose retenue de l’annonce de Quechua soit cela. Il y avait d’autres critères que le Klout. Vouloir faire croire que c’était le seul critère, qu’une personne serait en stage automatiquement avec un score klout me semble absurde.

    De même, l’annonce énonce clairement ce que fera le stagiaire (je le rappelle dans le billet). C’est toujours là : http://www.quechua.com/upload/wysiwyg/Quechua-Stage-Community-Management-2012.pdf

    Est-ce qu’un stagiaire prend la place d’un salarié en CDI ? De manière générale : non, pas automatiquement. Il y a des stages qui débouchent sur des contrats, d’autres où les stagiaires continuent leur formation. Il y a de vrais stages où le stage a été utile, formateur. Il y a d’autres stages où c’était moins le cas. Mais il ne me semble pas qu’on puisse généraliser. Il y aussi des étudiants largement satisfaits de leurs stages.

  14. Reply François Août 23,2012 10 h 32 min

    @Philippe, bonjour,

    Si il y a véritablement un grand problème avec nombre de personnes spécialistes de l’utilisation des réseaux sociaux, c’est la profonde méconnaissance de la réglementation du recrutement que ces personnes ont et du fonctionnement d’une Direction des Ressources Humaines.

    Le risque de requalification du contrat est réel, notamment au regard du caractère régulier et récurrent des missions confiées (voir : http://www.generation-precaire.org/-Avancees-recentes-). Vous avez d’ailleurs certains sites webs qui expliquent de A à Z la manière de monter le dossier (comme celui du lien précédemment cité). En l’occurrence le risque est loin d’être nul. L’on peut bien sur critiquer ce type de pratique de la part des stagiaires, mais les critiques vis à vis d’entreprises qui occupent des postes de manière quasi permanente avec des stagiaires ou étudiants en césure sont également réelles et ces abus ont conduit à des mesures de la part des associations ou syndicats étudiants bien plus musclées qu’auparavant… Bien entendu les étudiants sont majoritairement satisfaits de leurs stages, Bien entendu une majorité de stages sont de vrais stages avec l’ensemble des éléments constitutifs d’un stage mais cela ne doit pas nous conduire à accepter que des entreprises se conduisent de manière inappropriées sous prétexte qu’elles sont minoritaires. Par ailleurs, au regard des comptes de la protection sociale en France, il semble fort probable que les contrôleurs URSSAF s’intéresseront à la matérialité des stages au sein des entreprises fortement consommatrices de stagiaires avec des redressements et pénalités à la clef (et je peut vous certifier qu’en ce moment ils ne laissent passer aucune erreur et font ce que l’on pourrait appeler du chiffre)…

    Concernant la nouvelle mouture de l’annonce, le profil demandé est maintenant correct. Bien sur réduire cette annonce au Klout est réducteur, mais l’utilisation de cet indice en France (la situation est différente aux US) posait des problèmes à différent niveau.

    Le fait de demander à la personne qui candidate de communiquer son niveau Klout équivaut à ‘tester’ son profil par un procédé dit mécanique et à faire reposer la sélection sur un procédé mécanisé. Ce qui est donc en contradiction avec la réglementation. Rappel :

    1°) En application du deuxième alinéa de l’article 2 de la loi du 6 janvier 1978, aucune décision de sélection de candidature impliquant une appréciation sur un comportement humain ne peut avoir pour seul fondement un traitement informatisé donnant une définition du profil ou de la personnalité du candidat.

    Dès lors, une candidature ne saurait être exclue sur le seul fondement de méthodes et techniques automatisées d’aide au recrutement et doit faire l’objet d’une appréciation humaine.

    La Commission recommande à ce titre que les outils d’évaluation automatisés à distance excluant toute appréciation humaine sur la candidature soient proscrits.

    2°) En application de l’article 3 de la loi du 6 janvier 1978 tout candidat a le droit d’être informé des raisonnements utilisés dans les traitements automatisés d’aide à la sélection de candidatures.

    Il s’agit d’une délibération de la CNIL, du 21 mars 2002, que vous trouverez ici :
    http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/deliberations/deliberation/delib/15/

    Le problème n’est pas de sélectionner quelqu’un ur son seul niveau Klout, mais d’avoir éliminé des personnes ou les avoir incité à ne pas candidater en indiquant un tel niveau. Car si une personne candidate avec un niveau de 10 et qu’il lui est indiqué qu’elle n’est pas retenue alors qu’elle répond aux autres critères il y a eu clairement une sélection sur la base du niveau de Klout … Pas une sélection pour le « recrutement » mais une sélection pour le « non recrutement »

    Enfin, le Klout d’une personne fait clairement partie de la vie privée. Sauf à être le Klout d’une page professionnelle ou associative que l’on a géré dans le cadre de ses études ou d’autres stages je maintient que l’on n’a pas à le demander, c’est un problème d’éthique et de déontologie du recruteur.

    Votre remarque relative au niveau de formation est judicieuse. J’ai un jour interpellé la HALDE (devenue depuis défenseur des droits) sur un point très proche (indication d’un type d’école plutôt qu’un autre). l’on m’a répondu qu’il ne s’agissait pas d’une discrimination (ce que je conteste) au regard de la loi puisque cela ne rentrait pas dans les critères définis…

    Notre système réglementaire est complexe et est loin d’être parfait. Il évolue plus lentement que les pratiques et les technologies. Le problème est que l’usage des technologies oublient un peu trop souvent la réglementation et la déontologie inhérente aux activités de recrutement.Pour s’en persuader il suffit de regarder et de parcourir les forums dédiés au recrutement sur les réseaux sociaux. Science sans conscience n’est que ruine de l’âme en résume assez bien la teneur…

  15. Reply Delphine Août 31,2012 16 h 59 min

    Le Klout était la goutte d’eau d’une annonce qui recrute UN STAGIAIRE !!!! Encore une entreprise qui associe systématiquement poste de COMMUNITY MANAGER = STAGIAIRE….Honteux !

  16. Reply Gregory Oct 26,2012 10 h 42 min

    peut-on sérieusement s’engager comme community manager en négligeant Klout ou en mettant en doute la pertinence de son score ?

    pour avoir le profil demandé par Quechua, il faut s’intéresser à son score Klout. Et quitte à mettre en doute le résultat du site, il faut au moins tenter d’augmenter le chiffre. Si on ne le fait pas, ce n’est pas grave, certes. Mais alors, on est pas exactement le type de geek que Quechua recherche.

    ce que j’en dis..

  17. Pingback: Les 12 articles de 2012 les plus lus. ← Philippe Couzon

Leave a Reply