Il est sympa, il est jeune, il est couillon…

Cet échange entre le Président-candidat et le journaliste de LCI, à propos des gaz lacrymogènes envoyés sur les ouvriers d’ArcelorMittal, devant le siège du candidat UMP, me semble surréaliste. Depuis quand disqualifie-t-on quelqu’un en fonction de son âge ? En disant que ce qu’il dit n’a aucun intérêt ? Le candidat botte en touche sur la question, il fait sans doute son travail. Le journaliste faisait aussi le sien.

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply