Facebook : Les haters n’ont plus besoin de liker. 1

Vu hier soir, je ne sais pas de quand cela date : il est maintenant possible d’écrire sur une Page sans avoir à liker. A priori, cela vient avec le nouveau facebook. J’ai testé sur plusieurs pages, avec le même résultat.

Cela change beaucoup de choses… et va faire baisser le nombre de likes sur les pages. C’est mécanique.

Cas 1 : je suis un hater.

Avant, je devais liker la page pour faire part de mon mécontentement. Je rentrais dans les statistiques de la page. Maintenant, je n’ai plus besoin. Je peux intéragir pour me plaindre sans avoir liker. Je ne suis abonné qu’à mon post ou à celui auquel je réponds (comme lorsque, sur un blog, je ne suis abonné qu’à un post).

Cela a une certaine logique…

Cas 2 : je vois dans le ticker (en haut à droite) que quelqu’un like ou commente sur une page

Je clique, je like ou commente… C’est comme ça que j’ai découvert qu’on pouvait commenter sans être abonné à une page.

Il me semble que c’est là, que, avant, on avait le plus de likes. Je me trompe ?

Cas 3 : je vois sur le mur d’une personne une photo, une vidéo…

Je vais alors commenter, comme dans le cas 2, sans avoir à liker.

Conclusion provisoire.

Facebook change le curseur de la conversation. Elle ne se déroule plus au niveau des pages mais au niveau statuts ou des médias. Chaque statut est à considérer en soi.

La signification du nombre de fans va encore évoluer. Il va, peut-être, être plus lié à une réalité… mais sera est moins corrélé à de l’engagement. A l’extrême limite, je pourrais n’avoir aucun fan mais avoir plein de commentaires !

Deux paramètres sont à prendre en compte :

1. Le nombre de personnes qui parlent de la page. Ce nombre est visible par tous. Ici, j’ai pris les données de la page de Wax Taylor (clin d’oeil à Gayané). Il n’y a qu’une personne sur 69 fans qui en parle. Cette info est sur 7 jours. Qu’est-ce que cela comprend ? Des citations, des commentaires ? Peut-être. Pas les likes, en tout cas (vérifié sur une autre page où je suis administrateur).

2. Le nombre d’interaction pour chaque entité.

Ces statistiques sont visibles par les administrateurs. Pour l’exemple, j’ai pris les statistiques d’un post de ma page perso. Les 1,55% correspondent à un like et un commentaire.

On trouve un récapitulatif dans les interactions des statistiques. Bien sûr, il faut que vous soyez administrateur d’une page pour cela. Si vous ne l’êtes pas, je ne peux que vous conseiller de créer une page de test !

Facebook va, avec cela, un peu plus vers le temps réel. Liker une page, c’est s’inscrire dans la durée. Facebook s’affranchit de cela pour privilégier l’éphémère, l’éternel recommencement, la soif du like et du commentaire. Les verbes « liker » et « commenter », pour Facebook, se conjuguent au futur proche : je vais liker, je vais commenter. La forme « Je like » va disparaitre. Quant au contenu de « j’ai liké », ce n’est plus de la grammaire, mais des statistiques. Alors, temps réel ou temps iréel ?…

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “Facebook : Les haters n’ont plus besoin de liker.

  1. Reply Marilor Oct 22,2011 6 h 42 min

    Merci pour ces précisions. A observer de prêt effectivement ! :)

Leave a Reply