Autolib’, marque et tweets sponsos.

Autolib Paris

C’est vraiment étrange cette histoire d’Autolib. Je ne parle pas de l’Autolib’ de Lyon qui existe déjà depuis quelques temps (merci à Sébastien Desbenoit de l’avoir justement tweeté) mais du service d’auto-partage parisien.

L’autolib parisien se veut « écolo ». Ce n’est pas moi qui le dit mais la page Facebook mais, pour cela, la promotion s’est faite par le spam de Twitter (je ne sais plus où j’ai vu le lien, désolé pour la non-citation) et le nom est pompé sur un service déjà existant lyonnais (on n’est copié que lorsqu’on a le leadership, d’ailleurs ;-)). C’est cela être écolo ? A priori, non. Cela pose des questions sur le positionnement en ligne de l’Autolib parisien. De plus, personnellement, chaque fois que je vois maintenant un article positif sur ce service, je me dis qu’il a été payé (dans la liste, tous n’indiquent pas qu’ils sont sponsorisés).

Accessoirement, la page de bienvenue du service, sur facebook, n’est pas sécurisée :

Bienvenue Autolib Paris

Je n’insisterais pas sur le côté « drôle » d’avoir une navigation non sécurisée pour un service de transport mais, plus sérieusement, la création d’application non sécurisée est interdite depuis le 1er octobre sur Facebook. Cela aurait dû être anticipé.

L’idée d’auto-partage est intéressante pour diminuer le nombre de voitures en ville mais quand on communique, il est peut-être intéressant de le faire de manière globale et en adéquation avec son sujet, non ?

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply