Fiches et personnal branding. 1

News relevée sur Wikio ce matin : Martine Aubry kiffe Julien Doré. Ou on (ré)apprend qu’il y a des fiches même pour les goûts. Totalement absurde, me semble-t-il…. Sur le long terme ça ne tient jamais. Comment peut-on se contrarier ainsi ?…

Je ne reviendrais pas sur son « je t’aime moi non plus » des médias sociaux mais il me semble qu’elle pourrait apprendre l’exigence d’être soi du Net, que les médias sociaux et Personnal Branding encouragent et mettent en avant. Fadhila Brahimi définit ce dernier ainsi :

L’enjeu aujourd’hui est de mettre de la cohérence entre son identité & son image tant dans la vie physique que dans la vie numérique. L’un ne va pas sans l’autre.

Peut-être que les femmes et hommes politiques pourraient aussi s’y mettre, non ?

A écouter, l’excellent Englishman in New-York de Sting, notamment pour ce mantra : « Be yourself no matter what they say ! » Cela me rappelle cette autre phrase : « si tu n’es pas toi, qui le sera ? » de je-ne-sais-plus qui (si quelqu’un sait…). Cette version d’Englishman est particulièrement pêchue, un vrai plaisir :-)

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “Fiches et personnal branding.

  1. Reply fadhila Brahimi Juil 16,2011 11 h 22 min

    Merci pour la mention Philippe. Bel été :-)

Leave a Reply