Salon des entrepreneurs, hier. 1

Je suis passé au salon des entrepreneurs, hier. Il continue aujourd’hui.

Beaucoup de boîtes, d’institutions, pour tout savoir sur la création d’entreprise (Pôle Emploi, caisses sociales, mais aussi diverses entreprises qui peuvent être utiles), des conférences ou ateliers qui ont surtout pour but de présenter les produits du conférencier. Trois quart d’heure ou plus d’une heure pour écouter un camelot, c’est long. Heureusement, on n’est pas obligé de rester.

A l’entrée du salon et un peu partout, il y avait plein de magasines offerts, qui peuvent être utiles (même si je ne regrette pas d’avoir acheté certains avant ;-)). C’est assez révélateur : le Salon des entrepreneurs c’est d’abord du papier.

Notre badge a beau être scanné chaque fois qu’on va sur un stand, qu’on entre dans une salle, le Salon des entrepreneurs est encore old school : pas de WiFi et, en conf’, la première chose qu’on nous demande c’est d’éteindre les téléphones portables. Comme si un amphi était une salle de cinéma. Pourtant, cela fait quelques temps déjà que les téléphones servent à prendre des notes, à communiquer de manière écrite, etc., non ? Sur Twitter, le jeudi, c’est #jeudiconfession alors je me lance ici : je n’ai pas éteint mon smartphone, j’ai continué à twitter, à prendre des photos. D’ailleurs, je ne devais pas être le seul puisqu’une personne est venue me poser une question sur un de mes tweets après une conférence ;-)

Le site du salon est pourtant plutôt bien fait : le processus pour s’inscrire et sélectionner ses thématiques, ses conférences, est top. Le salon est aussi présent sur Facebook, Twitter. Mais sans que ces présences apportent quoi que ce soit (pas d’interaction sur Twitter pendant le salon… dommage !).

La vraie question, pour moi, est de savoir quand le WiFi, le streaming et la possibilité de communiquer et interagir deviendront la norme pour les salons et évènements qui drainent autant de personnes (et je n’ai même pas parlé de la géolocalisation qui aurait été un vrai plus !). Tant que ce ne sera pas le cas, c’est comme salons et évènements étaient organisés avec la volonté de les garder secrets, de ne pas les médiatiser, de tout faire pour que les gens se sentent perdus dedans. Dommage, non ?…

Le salon continue aujourd’hui et l’entrée est gratuite si on s’inscrit sur le web.

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “Salon des entrepreneurs, hier.

  1. Reply servane troadec Sep 6,2011 7 h 05 min

    C’est vrai qu’il y a encore des points à revoir aux salons des entrepreneurs. C’est pour les annonceurs surtout…Il faudrait multiplier par 10 la parole de ceux qui ont réussi pour nous donner un partage d’infos réels. Une sorte de combinaison de la chaîne parlementaire (comprendre l’intérieur de ce qui se joue) et T.E.D pour revoir les expériences clés.

Leave a Reply