Du mail aux flux pour la veille. 2

Certaines personnes font encore de la veille exclusivement via des newsletters diverses. Je n’ai rien contre les mailing-lists en elles-mêmes mais l’utilisation des flux et des médias sociaux, pour faire de la veille, change celle-ci profondément.

Le mail oblige à une lecture exhaustive, ou un balayage en tout cas.

La veille par les flux ou les outils de curation, c’est autre chose. C’est de l’information recommandée, sélectionnée. Mathématiquement, il me semble, elle ne peut qu’être plus intéressante que l’information seulement reçue par mail. C’est comme si d’autres personnes, d’autres lecteurs, marquaient ce qui était le plus pertinent.

Bien sûr, on peut vouloir continuer à lire quelqu’un dans son intégralité mais, quand son temps est limité, aller l’essentiel me semble aussi légitime, non ?

Vous pourriez aussi aimer

2 thoughts on “Du mail aux flux pour la veille.

  1. Reply Vincent BARBEROT (networkvb) Avr 13,2011 8 h 54 min

    Bonjour Phil,

    C’est un sujet qui revient beaucoup en ce moment. Il y a quelque temps déjà, j’avais écrit un article sur les listes de diffusion : http://blog.networkvb.com/2010/01/intranet-20-la-fin-de-la-liste-de.html

    Ce qui est gênant dans les listes de diffusion, c’est que les alertes par mail polluent notre environnement de travail et la recherche dans les archives est très difficile. Je connais une société qui ne travaille qu’avec les listes de diffusion, c’est très lourd.

  2. Reply Philippe Couzon Avr 13,2011 12 h 54 min

    Bonjour Vincent,

    C’est exactement pour cela que j’ai fait ce billet :)

Leave a Reply