Deux types de veille.

Il existe, pour moi, deux types de veille.

1. La veille-éponge.

Cette veille, c’est celle qu’on absorbe. Elle permet d’avoir l’air du temps, une perception, des sensations sur un sujet. Pour le Community Management, sur certaines opérations plus ou moins courtes, cela permet de mieux comprendre un secteur par exemple. J’ai en tête l’image de l’acteur. C’est sans doute mon passé en Centre d’Appels qui revient…

2. La veille pour construire de la connaissance.

Pour moi, cette veille là doit produire quelque chose. Soit qu’on partage, soit qu’on prenne des notes dans le but de faire quelque chose de ces éléments, mais chaque élément de veille doit déboucher sur quelque chose.

Il me semble que, dans cette veille pour la connaissance, il faut d’abord se dire qu’on ne pourra pas tout savoir sur un domaine. Mais, ensuite, qu’il faut capitaliser au mieux cette veille.

Quand on me le demande, je réponds que, par jour, deux heures de veille, de cette veille pour la connaissance, c’est bien. Et vous, vous passez combien de temps dessus ?

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply