Faire de la veille après les flux RSS. 1

Je ne vais pratiquement plus sur Netvibes (un autre agrégateur que Google Reader feedly).

Les flux RSS sont pourtant plus que jamais présents. Ils alimentent notamment des comptes Twitter via Twitterfeed dlvr.it mais sont sans doute aussi présent dans bien des mises à jour de portails d’actualités.

La notion même de flux a gagné, que ce soit sur le mur de Facebook, des profils Google ou dans les timelines de Twitter. Tout est flux. Mais, avec les outils de curation, on ne passe plus par les flux directement. Ou, en tout, moi, j’y passe moins. On (je) les analyse, on (je) essaye de voir ce qui peut en être extrait.

Je ne sais pas si c’est bien ou pas, je fais un constat.

Passer par des outils de curation me permet d’avoir des informations recommandées. La probabilité qu’elles soient pertinentes est plus importante que s’il n’y avait pas de recommandations.

Pour faire ma veille (lecture, donc) personnelle, je me base énormément, actuellement, principalement sur Paper.li (et donc Twitter, derrière). Je suis en priorité 3 journaux :

Ces 3 filtres me permettent d’avoir une vision générale de l’actualité pour mes réseaux.

Comment trouve-t-on des Paper.li intéressant ? Il suffit de regarder ceux qui nous mentionnent. A priori, si nous sommes cités par eux, c’est que nous avons des points en commun.

Pour compléter cette veille qui n’est pas générale, je consulte Wikio Google News. Cela me permet de savoir ce qui buzz à un moment, ce qui a été important d’un point de vue général puisque mes Paper.li sont différents de cela. Ce terme, « différent », est sans doute la chose importante à prendre en compte : si on utilise plusieurs sources, il vaut mieux qu’elles soient différentes pour avoir un balayage plus grand.

Il vaut mieux le préciser, je change régulièrement de méthode de veille, j’ajuste, modifie, teste, le petit système décrit ici n’est donc valable que ce soir et n’a aucune vocation universelle. Et vous, vous faîtes comment ?

Pour me suivre :

Mise à jour du 8 octobre 2017 :

  • Feedly remplace Google Reader, qui n’existe plus depuis quelques années pour lire les flux RSS.
  • Twitterfeed a fermé aussi, j’ai donc mis dlvr.it à la place.
  • Wikio n’existe plus. Je l’ai remplacé par Google News (je vous conseille de personnaliser les recherches).
  • J’ai remplacé le lien facebook d’une page à mon profil.

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “Faire de la veille après les flux RSS.

  1. Pingback: Faire de la veille après les flux RSS. : Philippe Couzon – @pcouzon | L'esprit d'entreprise | Scoop.it

Leave a Reply