#dlcm Le Community Management, ça vaut aussi pour l’interne. 1

J’étais tout à l’heure à la conférence de Kriisiis, à Supinfo, Démocratiser le Community Management. Elle a été largement live-tweetée avec le hashtag #DLCM. @labolinuxlyon l’a enregistrée, en plus de la streamer, et elle devrait être disponible d’ici la fin de la semaine. De l’excellent travail, avec un accès wifi ouvert pour les twittos :-)

Je voulais revenir succinctement sur deux points qui n’ont qu’été effleurés par le conférencier :

  • Christophe a mis en avant le rôle du Community Manager pour représenter l’entreprise, la marque, auprès des consommateurs. Il a raison, c’est un aspect. Ceci dit, le CM est aussi le porte parole des consommateurs vers l’interne. C’est aussi dans sa fonction de faire remonter les demandes, propositions des gens, de dire ce qu’ils attendent de la marque. La conversation ne peut que se faire dans les deux sens.
  • Une entreprise n’a pas besoin d’avoir 1000 salariés pour avoir un réseau social. Toute entreprise qui utilise de l’information pourrait en posséder, pourrait être dans une logique 2.0 où chaque collaborateur aide à créer l’information. Durant la conférence, Christophe a dit que, dans une entreprise de 50 salariés, tout le monde avait accès à l’information. D’expérience, c’est loin d’être le cas partout. Les hiérarchies, la segmentation des entreprises en services font que l’information n’ait pas maîtrisée par tous de la même façon. Utiliser les outils du Community Management pour gérer et animer l’entreprise peut alors être pertinent.

Comme Christophe a pu le dire, lorsqu’on se lance dans le Community Management, il est important de savoir quels moyens on met. C’est vrai pour l’extérieur comme pour l’intérieur.

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “#dlcm Le Community Management, ça vaut aussi pour l’interne.

  1. Pingback: Tweets that mention #dlcm Le Community Management, ça vaut aussi pour l’interne. « Philippe Couzon – @pcouzon -- Topsy.com

Leave a Reply