CoworKafe : 1ere étape. 5

Hier, j’étais avec Sylvain Witmeyer pour avancer sur projet d’espace de coworking. Nous sommes plusieurs entrepreneurs viennois à en discuter un peu plus intensément depuis quelques jours :-)

Le lieu à aménager existe, il est dans le bâtiment de l’urssaf, c’est dire si c’est symbolique ;-) Plus sérieusement, c’est une opportunité à saisir.

Nous avons trouvé un nom pour le projet : CoworKafe. Un compte Twitter, une page Facebook, un check Foursquare ont été créés. Le site web va venir. Ça permettra d’avoir au moins quelques repères :-)

Le CoworKafe sera utile :

  • pour travailler ailleurs que chez soi,
  • avoir un point de chute sur Vienne,
  • rencontrer d’autres personnes,
  • prendre un café et discuter,
  • faire avancer sur des idées ou projets communs
  • ou, tout simplement, travailler autrement qu’avec MSN sur un écran pour ne pas être isolé.

Je ne maîtrise pas tous les enjeux territoriaux que peut représenter un espace de coworking mais, pragmatiquement, je me dis que c’est plus avantageux que le Mc Do :-)

Pour moi, les éléments indispensables pour le CoworKafe sont : la connexion Wifi, le tableau blanc, la machine à café et, le plus important de tout : les coworkeurs :-) Si on n’a pas envie de partager un espace commun, d’aller à la rencontre de l’autre, de l’aider éventuellement, et d’apprendre, il me semble qu’on passe à côté de l’essentiel. De plus, un espace doit être capable de créer une dynamique : par le networking, les échanges, l’éducation commune. C’est comme cela, me semble-t-il, qu’il peut être utile à un territoire, s’inscrire dedans… et être source d’innovations, je l’espère aussi :-)

Pour le reste, j’ai envie que le CoworKafe ressemble à un petit bout du GooglePlex, parce que je suis persuadé qu’il est important de stimuler la créativité.

Après l’annonce faite par Sylvain de la création du compte Twitter, Wolden Avro et Vincent Barberot nous ont félicité, Guillaume Pasturel nous offre un coup de main : que du positif :-) Il reste encore des choses à faire avant de pouvoir l’ouvrir officiellement (est-ce que c’est le maire Foursquare qui coupera le ruban ? ;-)). On va certainement en parler lors du prochain AperoEntrepreneurs/twapérunch, à la Pépinière en fin de semaine, à d’autres endroits, et puis continuer d’avancer aussi, alors très bientôt d’autres nouvelles, stay tuned ! ;-)

Vous pourriez aussi aimer

5 thoughts on “CoworKafe : 1ere étape.

  1. Pingback: Tweets that mention CoworKafe : 1ere étape. « Philippe Couzon – @pcouzon -- Topsy.com

  2. Reply Xavier Jan 4,2011 12 h 22 min

    Super projet !

    Cela serait intéressant que tu détailles un peu votre démarche, afin d’aider ceux qui souhaiterai se lancer dans la création d’un espace de coworking local.
    Félicitation en tout cas !

  3. Reply Philippe Couzon Jan 4,2011 12 h 42 min

    Tu as raison Xavier, il faut que cela puisse inspirer :-) Ce sera plus sur le site du CoworKafe, quels sont les points qu’il te semblerait important de développer ?

  4. Reply Xavier Jan 4,2011 12 h 59 min

    Vraiment le coté pratique :
    – forme juridique
    – comment avez vous trouver des locaux?
    – subventions éventuelles ?
    – quels équipements?
    – combien de personnes?

    En fait juste un retour d’expérience qui pourrait servir de « Howto » pour les suivants :)

  5. Reply Philippe Couzon Jan 4,2011 13 h 51 min

    Oui, je vois :-)

    Pour le moment, nous démarrons.

    Forme juridique : nous utilisons au démarrage en tout cas une société existante.

    Les locaux : des bureaux disponibles, d’autres qui se libèrent, peut-être. Là, c’est un peu la chance de connaître la bonne personne.

    Subventions : actuellement, nous ne nous y sommes pas penché dessus mais nous ne sommes pas isolés au niveau des institutions, notamment au niveau humains. Pour moi, il est important que nous ne soyons pas dépendants de subventions.

    Equipements :
    – des box,
    – des prises électriques,
    – des tables,
    – des chaises,
    – des fauteuils,
    – un coin « bar » (sans alcool),
    – un tableau blanc et les feutres qui vont avec.

    Nombre de personnes : pour le démarrage, le local peut accueillir une dizaine de personnes simultanément.

    En fait, le plus important c’est :
    – de se dire que c’est possible et qu’il n’y a aucune raison d’attendre ;-)
    – les personnes qui ont envie de progresser ensemble :-)

Leave a Reply