De la violence ordinaire.

– Si deux enfants se bagarrent dans la cour, qu’est-ce que tu fais ?

C’est une des questions que j’ai posé aux candidats ce matin, lors d’entretiens d’embauche, pour un centre de loisirs. Il n’y a pas de bonne réponse à cette question.

Pour moi, si les enfants en viennent aux mains, c’est que la parole a échoué. Il faut alors mettre des mots, sur ce qu’il s’est passé, que chacun entende la version de l’autre, entende ce que l’autre a ressenti. Et, si possible, après, que les deux se serrent la main, sincèrement, parfois en rigolant, avant de rejoindre le reste du groupe.

En rentrant, dans une vitrine, j’ai vu des casquettes pour soutenir différentes équipes pour la coupe du monde, des forfaits téléphoniques, et deux sortes de pistolets à billes. L’un à un peu moins de 5€ et l’autre à moins de 6. Et ça m’a laissé sans voix, sans mot. Juste de l’incompréhension.

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply