La première fois, ça compte. #eiboat 2

Je suis entré chez Infonie le 31 août 1998. Professionnellement, c’est une date importante pour moi. C’est mon entrée dans le monde de la relation clients.

J’ai commencé à faire de la hotline puis suis devenu KdSC, Killer du Service-Client. Nous ne killions pas les clients, seulement les difficultés qu’ils rencontraient ;-) Je répondais – avec d’autres -, notamment, aux abonnés par le clavier : système de messagerie instantanée, mails, forums…

Le centre de contact a été out-sourcé et c’est ainsi que je suis devenu un EInaute, un salarié d’Euro-Interactive. EI, c’était un certain état d’esprit. Individuellement, collectivement, nous étions persuadés d’être bons (et nous l’étions ;-)), nous étions sûrs de nos savoirs et compétences.

Du coup, nous voulions faire du bon boulot. C’est sans doute pour cela qu’un salarié, par exemple, a développé chez lui un outil pour améliorer les réponses aux mails du service client… mais aussi pour cela que nous étions capables de prendre un service client même si l’organisation était encore à construire, et que nous assurions ;-)

J’ai quitté le plateau en 2007. Infonie n’était plus, Euro-Interactive non plus, j’avais travaillé pour plein d’autres clients, de l’eau avait coulé sous les ponts depuis mon premier appel.

Facebook aidant, il y a quelques semaines, nous nous sommes retrouvés autour d’une bonne table (une antenne du pays basque à Lyon ;-)). L’EI spirit était toujours là ;-) Nous avons tous un peu bougé professionnellement, mais il y a toujours la passion de chacun pour son boulot, toujours l’envie de faire les choses bien :-)

Je n’avais pas revu certains depuis 10 ans mais l’expérience EI a incontestablement marqué les esprits. Le plus fou étant sans doute l’envie de continuer à travailler ensemble, de se retrouver pour faire quelque chose de bien.

Je ne sais pas quelles seront les suites à cela (si, je sais, déjà, un barbecue ;-)) mais en tout cas, il est clair qu’EI m’a formé, qu’EI fait partie de mon ADN professionnelle et que je devrais en reparler de temps en temps ici.

Stay tuned ! ;-)

Vous pourriez aussi aimer

2 thoughts on “La première fois, ça compte. #eiboat

  1. Reply celyne Mai 22,2010 10 h 24 min

    Quel beau billet ! On ressent bien le « spirit » de cette époque., on a été nombreux à « grandir » ou « construire » notre 1ere vraie expérience professionnelle dans cette entreprise et ca laisse des traces indélébiles. D’ailleurs, nous avons trouvé une certaine « magie » dans ces retrouvailles basques, ne plus avoir envie de se quitter après le resto (plusieurs m’en ont parlé après coup). Ca fait du bien de vivre de belles choses comme cela avec des personnes comme Vous.
    La suite étant à venir (lapalissade ;-)), c’est à nous d’écrire cette suite.
    Mais la vie faisant, je pense que si le « groupe » s’éloignait on se retrouverait à un moment ou un autre et ne surtout pas hésiter à se « manifester » même apres 10 ans (la preuve …) et vivement le barbec’ !! ;-)

  2. Reply sandrine Mai 23,2010 17 h 57 min

    ouaip
    joli petit post que celui ci .. Infonie a ete ma premiere réelle experience professionnelle puis EI a suivi .. Il est clair que tout ce que j’ai appris, les competences et connaissances que j’ai acquises je les dois à ces années de easy labeur .. Je n’oublierai jamais le service commercial d’infonie, les heures pâssées sur le talkie, les game nights..C’est avec une certaine interrogation que j’ai accepte l’invitation de Célyne pour les retrouvailles 10 ans apres.. Allait on toujours avoir des choses à se dire .?? et bien oui.. la magie etait la . Ce fut un reel petit moment de bonheur.. Qu’il puisse y en avoir des tas d’autres

Leave a Reply