Après la rencontre élus – créateurs : l’importance des réseaux.

reseauMardi soir, j’étais invité à la Communauté d’Agglomération du Pays Viennois pour une rencontre entre des élus et des créateurs d’entreprises. Il y a eu 500 entreprises créées en 2009 dans le pays viennois, nous a-t-on dit. Nous étions quelques dizaines dans la salle. Les élus souhaitaient connaître les raisons pour lesquelles nous avions franchi le pas, depuis quand nous voulions créer notre boite, quelles difficultés que nous rencontrions.

J’ai sans doute déjà un peu répondu à ces questions ici, pour ce qui me concerne mais, petit tour tout de même :

  • J’ai été chercher pour la première fois un dossier pour créer une entreprise à 20 ans. Alors, les frais étaient importants et je laissais tomber. Il m’aura fallu une bonne quinzaine d’années, grâce au très pratique statut d’auto-entrepreneur, pour que je m’y mette vraiment. Cela correspond aussi à une évolution personnelle : l’envie de tester de nouvelles choses, de pouvoir choisir mes missions, de les varier, plus explorer et faire les choses que je sais faire :)
  • Étant aussi salarié, il ne m’est pas forcément évident de pouvoir développer l’entreprise : contrainte des horaires, d’évènements qui ne tombent pas aux bons moments pour moi, difficulté à ne pas être sur le même rythme qu’une entreprise classique. Ceci dit, rien n’est irrémédiable ;-)

Mardi, les diverses expériences et anecdotes étaient intéressantes, forcément. Cependant, j’ai vraiment été frappé par les entrepreneurs qui étaient isolés. Ils ont énormément de travail et, du coup, ne prennent pas le temps de prendre du recul, de rencontrer d’autres personnes, de développer un réseau. Ils se passent, du coup, de la possibilité d’avoir des coups de main de temps en temps, du conseil utile, de l’info qui va bien au bon moment. Et c’est dommage car ils peuvent alors se décourager devant des difficultés qui pourraient ne pas en être.

Il y a quelques décennies, sans doute était il moins évident qu’aujourd’hui de « réseauter ». Les réseaux, cercles, IRL, étaient plus ou moins fermés. Aujourd’hui, avec le Net, l’information n’est qu’à quelques clics, il est facile d’entrer en contact avec d’autres personnes, d’entrer dans des hubs, dans des groupes.

Il est aussi extrêmement facile de partager, que ce soit sur Twitter, Posterous, des plateformes de blogs, Facebook, des forums, etc. Le partage, c’est donner quelque chose à la collectivité, mais aussi se donner la possibilité d’un retour, d’un avis.

Dans mon parcours, je n’ai pas tout de suite pris conscience de l’importance du networking et je suis encore loin d’être un expert de ce jeu RL mais, au début, quand je me suis lancé dans cette aventure, je me suis dit que j’avais beaucoup à apprendre. Alors j’ai rencontré, questionné, écouté…. et c’est ce que je continue de faire. Poser une question est le meilleur moyen d’avoir une réponse ;-)

Bref, je n’ai pas de conseil à donner en matière de création d’entreprise, juste un témoignage à apporter : les choses sont bien plus simples lorsqu’on n’est pas isolé, qu’on peut communiquer et rencontrer IRL ou sur le Net. A côté des 20% pour l’innovation, il faudrait aussi réserver un temps incompressible pour la rencontre d’autres personnes. Au nom de la sérendipité, d’une théorie sur le networking, qu’on aide ou non, qu’on soit aidé ou pas, à court, moyen ou long terme. Et aussi, surtout sans doute, parce que c’est plus fun ;-)

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply