Je ne suis pas un expert.

Je sais faire des choses, certaines m’éclatent, je sais que je suis bon sur d’autres, j’ai comme tout un chacun des connaissances sur un certain nombre de choses… mais je ne suis pas un expert.

L’expertise, absolue, c’est une reconnaissance sociale. Elle a sans doute un intérêt…. mais je trouverais très ennuyeux de ne plus rien avoir à apprendre. C’est une mauvaise idée de se penser comme expert, ce n’est pas se rendre service, franchement. C’est une notion qui empêche la progression, à mon avis. Donc, non, je ne suis pas un expert… Et je n’ai pas envie de le devenir ;-)

Ceci dit, ça ne m’empêche pas de vouloir me renseigner le plus complètement possible sur certains sujets, de les travailler, de vouloir partager cela.

Il y a quelques temps, un partenaire commercial me disait qu’il n’avait pas le temps de faire des tests, que c’était mon rôle à moi. Ça me plait assez cette idée :-) Ça rejoint les 20% de temps pour l’innovation. Sauf que, pour moi, c’est un peu plus, parce que mon job s’est aussi de récupérer les 20% perdus par d’autres ;-)

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply