Conférences: et si SL et Twitter avaient quelque chose à nous apprendre? 1

Samedi dernier, j’ai assisté à la journée consacrée à la mémoire. Les conférences se tenaient à Lyon, devant une large assistance, à la fois RL et numérique. En effet, grâce à la Bibliothèque francophone, je pus – avec d’autres – assister aux conférences, en partie, sur la Fraonesque, un espace de la Biblio.

Bibliothèque francophone conférence à Lyon et sur Second L... on Twitpic

Sur la Fraonesque, on discutait pendant que les conférenciers parlaient. On discutait de ce qu’il se disait, bien sûr, on s’apportait des informations, on commentait. Sur Twitter, aussi, on relayait. Nous twittions des citations importantes, mais pas seulement, grâce au hashtag #memoire.

twmemoire

Dans la salle, les gens écoutaient.

Une personne twitta qu’elle participait à la journée puis, après, plus rien.

Des personnes présentes dans la salle purent poser des questions aux différents intervenants, mais les conférenciers – ou la salle RL même – n’étaient ni reliés à Twitter, ni à Second Life.

Samedi, je me suis dit que j’avais assisté à un type de conférences forcément amené à évoluer. L’ajout de l’interactivité me semble indispensable.

Un MetaWall, ou simplement un mur Twitter, par exemple, affichés dans la salle de conférence, permettraient de voir quelles sont les questionnements, en temps réel, ce qui est compris, ou non. Certes, cela pourrait être très déstabilisant pour le conférencier. Mais il faut noter que cela ne crée pas d’obligation de répondre ou s’expliquer en temps réel. Par contre, cela peut permettre de savoir quel type d’information il faut apporter en plus.

La diffusion, le partage d’informations, par la communauté de personnes intéressées par un même sujet, qu’ils soient présents RL ou non, permettrait de faire avancer l’ensemble du groupe. De plus, à la fin de la journée, cela permet d’avoir des traces, créées sans s’en rendre compte, par tous, de ce qui a pu être dit. Google Wave pourrait aussi être utilisé, lorsqu’un peu plus de monde sera dessus.

Dans certaines émissions de télévision, on trouve des médiateurs, des personnes chargées de relayer les messages des téléspectateurs envoyés par SMS, mail; Twitter fait même parti de l’ADN de l’émission Place de la Toile (France Culture); et il existe des expériences d’utilisation de Twitter en classe ou en amphi. Alors, pour les conférences, pour quand est l’intégration de nouveaux outils?

Vous pourriez aussi aimer

One comment on “Conférences: et si SL et Twitter avaient quelque chose à nous apprendre?

  1. Reply Ange Zanetti Nov 18,2009 15 h 53 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’utilisation de twitter pour ce type d’évenement -avec présence physique ou pas- amène un vrai plus et permet une interactivité jamais égalée…

Leave a Reply