Pourquoi la vidéo ne fonctionne pas en France? 3

  • Quel est le blocage qui fait que, en France au moins, les discussions par vidéo ne fonctionnent pas?
  • Est-ce que l’ajout d’une fonction Speech to text permettrait de relancer l’intérêt de la vidéo, en permettant de naviguer, via le texte, au sein de celles-ci?
  • Qu’en pensez vous? ;-)

Vous pourriez aussi aimer

3 thoughts on “Pourquoi la vidéo ne fonctionne pas en France?

  1. Reply Laurent Oct 19,2009 9 h 36 min

    En analysant un peu plus les raisons qui me conduisent à ne pas accrocher aux vidéos, j’ai trouvé ceci:

    Lorsque je tombe sur un article « texte » dans mon flux RSS, c’est d’abord son titre qui me donne envie de le parcourir. Je ne dis même plus « lire », je dis « parcourir »: je regarde les premieres lignes, puis le milieu (en diagonale…), m’arrêtant sur certains mots, puis la fin. Si ce que j’ai parcouru semble interressant, alors seulement je me met à LIRE l’article de manière plus attentive. Vite ou lentement, du début à la fin, m’arrêtant quand je veux pour revenir là ou j’ai envie. Je n’accomplis cette démarche de lecture attentive qu’après avoir « fait trempette » au préalable.

    Avec une vidéo, cette « mise en bouche » n’est pas possible. Lorsque je tombe sur un article avec une vidéo (un podcast ou que sais-je) depuis mon flux RSS, je sais que mon attention sera monopolisée pendant le temps que je la regarde du début à la fin. Il n’y a pas moyen d' »appréhender » le contenu autrement que de s’y plonger directement. De plus, la vidéo impose un temps de lecture qui constitue une contrainte.

    De plus, ce qui me rebute dans les vidéo (mais c’est un point de vue plus personnel), c’est que ça agresse l’ouïe. Toute la journée, je suis confronté au bruit et à l’agitation extérieure, que ce soit au travail ou à la maison et les moments de lecture devant mon PC sont des moments de calme privilégiés, souvent accompagnés de musique douce.

    On peut toujours fermer les yeux pour éviter de voir, mais on ne peut pas fermer les oreilles pour éviter d’entendre. Et pour cette raison, il est possible que je fasse un blocage psychologique vis à vis de tout contenu audio ou vidéo parce que je ne veux pas avoir l’impression qu’on impose quoi que ce soit à mes sens, y compris le temps qu’on y passe. Même si je peux couper la vidéo quand je veux.

    Voilà, je trouve voir est plus facile et moins contraignant qu’entendre. C’est très certainement une question de flemme aussi :)

  2. Reply Philippe Couzon Oct 19,2009 12 h 15 min

    Merci Laurent pour ta réponse très complète, cest bien la preuve que tu n’as pas la flemme ;-)

    Le processus que tu décris me semble être celui d’un peu tout le monde…

  3. Reply Emmanuel de Saint-Bon Oct 21,2009 9 h 18 min

    J’ai toujours été perplexe face à l’usage de la vidéo comme média dans nos espaces de conversation.
    La vidéo est un tunnel qu’on ne peut embrasser d’un coup d’oeil. Il faut « se cogner » au moins la première minute pour savoir de quoi il s’agit et en sentir l’intérêt éventuel. Un usage à contrecourant des modes de lecture sautillants d’aujourd’hui.

Leave a Reply