Des droits d’auteurs à la récolte, diffusion et production de freebies. 6

Sur le tableau du VWCamp, dimanche dernier, il y avait un atelier consacré aux droits d’auteurs dans les univers virtuels. Il était prévu que cet atelier ait lieu une fois le matin et une fois l’après-midi. Le moins qu’on puisse dire c’est que cela ne s’est pas passé comme prévu. Et, à mon avis, c’est pour cela qu’un barcamp peut être génial, enrichissant: on est surpris, on découvre, on participe à quelque chose d’inattendu.

Dans un premier temps, nous avons discuté du droit d’auteur, des CGU (Conditions Générales d’Utilisation), des restrictions apportées par les Linden à la diffusion des objets. Puis nous en vînmes à nous demander pourquoi la question des droits d’auteur se posait. Et, là, il s’est passé un truc, un glissement.

Chacun étant ouvert, chacun étant bienveillant, le projet exposé initial changea complètement de nature, se transforma et devient extrêmement pratique, pour le plus grand intérêt de tous. Le second atelier permit d’affiner et continuer la réflexion.

Il fut décidé d’organiser un grand déballage de freebies, samedi 17, à 15h, sur la zone accueil de la FrancoGrid. Le but est d’augmenter le nombre d’objets disponibles par tous et, notamment, pour les nouveaux résidents. Chacun a des objets dans son inventaire qui peuvent paraitre inutiles mais qui seront utiles pour d’autres.

Tous les objets récoltés permettront de fournir facilement des kits de départ pour les nouveaux résidents, sans qu’ils aient à parcourir sims et grids pendant des heures à la recherche de zone de freebies.

A partir de là, d’autres projets pourront être menés:

  • Référencement des zones de freebies;
  • Référencement des freebies eux-mêmes.

Et il faut avoir à l’esprit que, dans les grids qui n’ont pas de monnaie, les freebies pourront circuler d’une Grid à l’autre :-)

Si les différents mettent à disposition de tous des freebies, les objets pourront aller en se complexifiant, l’environnement des grids s’améliorera pour une meilleur expérience. C’est dans l’intérêt de tous… et ça peut permettre à des créateurs de se faire connaître ;-)

Je suis passé hier soir sur la Francogrid. On commence à trouver des boites pour stocker et classer des freebies. Ca avance donc :-)

Vous faites quoi samedi prochain à 15h? ;-)

Vous pourriez aussi aimer

6 thoughts on “Des droits d’auteurs à la récolte, diffusion et production de freebies.

  1. Pingback: Twitted by Odomia

  2. Pingback: links for 2009-10-14 | Metaverse3d.com

  3. Pingback: Un Virtual World Camp (#vwcamp) ca déménage! « le BOG

  4. Pingback: Un Virtual World Camp (#vwcamp) ca déménage! | le B.O.G – le blog de Grégory Maubon

  5. Reply freddy Nov 18,2014 11 h 12 min

    Je cite pour les frebbies : « Tous les objets récoltés permettront de fournir facilement des kits de départ pour les nouveaux résidents, sans qu’ils aient à parcourir sims et grids pendant des heures à la recherche de zone de freebies. »

    C’est bien ça l’état d’esprit et le gros problème des grids ! Chacun dans son coin ! Alors pourquoi créer une région ou on y passe du temps si les gens ont la flemme de perdre leur temps à aller sur d’autres régions ??? Francogrid tout comme les autres grids, c’est des clans ! Chacuns fait sa petite vie mais on ne voit jamais personne ! Si il faut aller aux réunions, chose que je faisais au début, mais ça ne va pas dans les deux sens à mon grand regret !

  6. Reply freddy Nov 18,2014 11 h 18 min

    Les droits d’auteur, oui parlons en aussi ! Le nombre de fois ou j’ai été copyboté, linden lab n’a rien fait, même en ayant un compte prémium ! :( Pour ma pars leur CGU ils peuvent ce le mettre la oui je pense car j’estime avoir acheter avec de vrais euros mes objets donc je les prends par n’importe quel moyen que ce soit sur les autres grids. C’est un peu comme si tu habite rue jean paul machin et que tu n’a pas le droit de prendre la télé que tu a acheter chez but à la nouvelle adresse et de quel droit ? Perso, je fais comme Linden lab, je m’en balance de leur CGU tout comme ils s’en balancent de leur clients. C’est une grande entreprise qui fait du profit sur le dos des gens…

Leave a Reply